Fermer

Cameroun: la pression fiscale sur les entreprises moyennes atteint 57,7%

Publié le 25/11/2016 à 19h38 Par Kofi Gabriel

#Economie
fiscalités
© Copyright : DR

#Autres pays : Selon une étude du cabinet d'audit et de conseil PricewaterhouseCoopers (PwC) et la Banque mondiale, le Cameroun fait partie des 10 pays africains où la pression fiscale sur les entreprises de taille moyenne est la plus forte.

Kiosque le360 Afrique. Les entreprises moyennes camerounaises sont fortement fiscalisées. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le cabinet d’audit et de conseil PricewaterhouseCoopers (PwC) et la Banque mondiale. Selon les résultats de cette étude et dont "Investir au Cameroun" donne lecture, «le Cameroun fait partie des 10 pays africains où la pression fiscale sur les entreprises de taille moyenne est la plus élevée», révèle le rapport «Paying Taxes 2017». 

Le taux d’imposition prend en compte les impôts annuels et cotisations obligatoires des moyennes entreprises: impôts sur les bénéfices, cotisations et charges sociales supportées par l’employeur, taxe foncière, impôts sur la transition du patrimoine, impôt sur les dividendes, etc.


LIRE AUSSI :
Algérie: avec la plus forte pression fiscale africaine, Alger hausse encore ses impôts


Cette étude porte sur un échantillon de 53 pays africains. Elle mesure le niveau de pression fiscale exercée sur les entreprises de taille moyenne. De ce classement, il ressort que le Cameroun se positionne au 44e rang africain avec un taux de pression fiscale qui atteint 57,7% du résultat commercial réalisé par lesdites entreprises moyennes du pays. Le niveau de la pression fiscale s’est alourdi sachant que dans le «Paying Taxes 2016», ce ratio ressortait à 48,8%.

Selon le site d’information, «le Cameroun partage ce statut de pays à pression fiscale élevée avec trois autres pays de la zone Cemac. Il s’agit du Tchad (63,5%), de la Guinée équatoriale (79,4%) et de la République centrafricaine (73,3%)».

A l’opposé, plusieurs pays africains ont des taux de pression fiscal bas. C’est le cas notamment de Leshoto qui jouit du taux d’imposition le plus bas à 13,6%, devant la Zambie (18,6%), la Namibie (20,7%), l’Ile Maurice (21,8%), le Botswana (25,1%) et l’Afrique du Sud (28,8%).
Le 25/11/2016 Par Kofi Gabriel