Fermer

Banane: le Cameroun devient le premier producteur africain

Mise à jour le 07/12/2016 à 19h20 Publié le 07/12/2016 à 19h13 Par Kofi Gabriel

#Economie
banane
© Copyright : DR

#Autres pays : Le Cameroun trône désormais au rang de premier producteur africain de banane de la zone Afrique-Caraïbes et Pacifique. Une position obtenue grâce à une production record de 278.450 tonnes.

Kiosque le360 Afrique: En portant sa production à un niveau record de banane à 278.450 tonnes lors de l’année agricole 2015, le Cameroun devient le premier producteur de banane dans la zone Afrique-Caraïbes-Pacifiques (ACP). La révélation a été faite par Françoise Collet, chef de la Délégation de l’Union européenne au Cameroun, d’après Investir au Cameroun.

D’après Collet, «cette performance, le Cameroun la doit en partie à des initiatives financées par l’Union européenne, afin d’améliorer la production de la banane au Cameroun, en qualité et en quantité, et d’en assurer les exportations dans des conditions favorables».

A noter que la Société des plantations du haut Penja (PHP), filiale camerounaise de la Compagnie fruitière de Marseille, a produit à elle seule 168.000 tonnes de bananes en 2015, soit 60% de la production camerounaise.


LIRE AUSSI :
Cameroun: 30.000 tonnes de cacao pour 2015-2016


Investir au Cameroun, rappelle que «depuis quelques années, l’UE implémente deux programmes financés à hauteur d’environ 38 milliards de Francs CFA», visant à soutenir la production de banane au Cameroun. Il s’agit du Programme d’appui au plan de modernisation des douanes (Papmod) et des Mesures d’accompagnement bananes (MAB).

Outre sa production record, le Cameroun est aussi devenu le premier fournisseur africain de bananes de l’Union européenne et le cinquième au niveau mondial des producteurs de ce fruit, derrière l’Equateur, la Colombie, le Costa Rica et la République dominicaine.

La banane est le troisième produit d’exportation du Cameroun, derrière le pétrole brut et le bois en grumes ou scié, mais devant le cacao et le coton.

Pour l’avenir, le gouvernement camerounais s’est fixé comme objectif de porter la production de banane à hauteur de 500 000 tonnes à l’horizon 2035. Dans cette optique, le leader du marché, PHP envisage de porter sa production à 230.000 tonnes à l’horizon 2020 et a déjà lancé son programme d’extension de ses plantations dans la région du Littoral du Cameroun.
Le 07/12/2016 Par Kofi Gabriel

à lire aussi