Fermer

Chine-Afrique: le donnant-donnant chinois expliqué aux Nigérians

Mise à jour le 18/04/2017 à 18h36 Publié le 18/04/2017 à 18h12 Par Mar Bassine

#Economie
Chine-Afrique: le donnant-donnant chinois expliquer aux Nigérians
© Copyright : DR

#Autres pays : Doper les relations avec la Chine ne dépend que l'attitude des pays africains, selon un expert chinois qui s'est exprimé mardi 18 avril à Beijing, en marge d'un voyage de la presse nigériane. A l'image du Maroc, le géant ouest-africain est invité à devenir un partenaire plus actif avec la Chine.


Selon le Prof. Zhang Yong-Peng, chercheur à l'Académie chinoise des sciences sociales (CASS) de Pékin, pour une augmentation de l'aide au développement de la Chine vis-à-vis du Nigeria, il faut que les deux pays soient des partenaires plus actifs. Evidemment, ce qui est valable pour le Nigeria l'est également pour la plupart des pays du continent. le message est clair: les relations se construisent par un effort mutuel. 

Devant des journalistes nigérians en visite dans la capitale chinoise, mardi 18 avril, Yong-Peng tenait une conférence sur le thème  "Nouvelle ceinture et route de la soie: créer un nouveau développement en Afrique". Il a alors affirmé qu'il est impératif que le Nigeria fasse plus d'efforts en direction de la Chine. Ici, le message est clair, la coopération avec la Chine doit reposer absolument sur un effort mutuel.

Et comme c'est souvent la Chine qui apporte son financement, il faut que les Aricains puissent préserver ses intérêts, notamment en ce qui concerne les débouchés. Il faut aussi que les pays du continent puissent mettre à la disposition des entreprises de l'empire du Milieu un cadre propice à leur développement. C'est par exemple, ce que le Maroc offre, alors que l'Algérie partenaire historique de la Chine n'en a pas été capable. 


LIRE AUSSI: Thierry Pairault du CNRS: pourquoi la Chine a basculé de l'Algérie vers le Maroc

"La Chine est consciente que le Nigeria est une puissance incontournable en Afrique et devrait continuer à créer plus d'opportunités afin de lui donner davantage accès à son aide au développement et son financement" a-t-il dit. L'expert chinois demeure convaincu que le Nigeria peut bénéficier davantage de la coopération chinoise. 

Selon lui l'initiative "Ceinture et route" du gouvernement chinois couvre actuellement une centaine de pays en Europe, en Asie et en Afrique, incluant l'Egypte, l'Ethiopie et l'Afrique du Sud. C'est au Nigeria de fournir un plan de développement attractif à la Chine, parce que cette dernière est disposée à en faire davantage. 

La Chine s'impose actuellement comme une puissance politique et vise à étendre son influence. Elle a surtout besoin d'un partenaire fiable qui protège ses intérêts. Yong-Peng a également affirmé que beaucoup d'autres pays africains bénéficient de la coopération avec la Chine dans le cadre de l'accord signé lors du Forum Chine-Afrique. 

Le 18/04/2017 Par Mar Bassine