Fermer

Egypte: un programme de 2,5 milliards de dollars pour calmer la grogne sociale

Mise à jour le 30/05/2017 à 14h30 Publié le 30/05/2017 à 14h25 Par Mar Bassine

#Economie
Egypte: un programme de 2,5 milliards de dollars pour calmer la grogne sociale

Des populations du Caire se bouscule pour du sucre distribué en ration

© Copyright : DR

#Autres pays : Les salaires des fonctionnaires ainsi que les pensions de retraite connaitront une hausse significative afin de juguler les conséquences de la forte inflation que vivent les égyptiens depuis 7 mois. L'Etat a également décidé de renoncer à certaines taxes au profit des plus défavorisés.

Le gouvernement égyptien a annoncé lundi un programme de dépenses sociales d’un montant de 2,5 milliards de dollars sous forme de diverses subventions et exonérations fiscales et de hausses de salaire destinées aux fonctionnaires et aux populations les plus défavorisées.

Ce plan devrait permettre de juguler l’inflation galopante conséquence des réformes et mesures d’austérité imposées par le Fonds monétaire international dans le cadre de son prêt de 12 milliards de dollars octroyé à l'Egypte en novembre dernier. Le taux d’inflation a atteint 33% et est de 44% pour certains produits alimentaires.

L’Egypte a procédé à une dévaluation de sa monnaie nationale, la livre, dont le taux de change est passé de 8,8 livres pour un dollar à 18 livres actuellement.


LIRE AUSSI: Vidéo. Egypte: le chauffeur de Touc-Touc qui fait trembler Al Sissi

Dans un communiqué diffusé hier lundi, le ministère des Finances affirme que ce nouveau programme inclura une hausse des salaires des fonctionnaires afin d’atténuer l’impact de l’inflation. Il prévoit également une augmentation de 15% des pensions de retraite. Au total, le programme de hausse de revenu devrait bénéficier à 10 millions de personnes.

Les subventions au profit de 1,7 million de familles parmi les Egyptiens les plus démunis seront augmentées de 30%. 15 millions de familles profiteront des exonérations fiscales qui correspondront à un manque à gagner de l’ordre de 387 millions de dollars pour le Trésor.

Cette annonce du lundi intervient dans un contexte où le gouvernement doit procéder à un nouvel ajustement des prix du carburant en poursuivant sa démarche de suppression des subventions. Pour le moment, l'Exécutif n’a indiqué ni quand ni de combien sera cette nouvelle suppression de subvention.
Le 30/05/2017 Par Mar Bassine