Fermer

Egypte: le "Forum Afrique 2017" en décembre prochain

Mise à jour le 03/08/2017 à 17h07 Publié le 03/08/2017 à 16h33 Par Karim Zeidane

#Economie
Forum Afrique-Egypte

Forum Africa 2017.

© Copyright : DR

#Autres pays : L’Egypte va accueillir du 7 au 9 décembre prochain la 2e édition du Forum économique Egypte-Afrique. A travers cette rencontre, le pays des Pharaons souhaite servir de passerelle stratégique entre le continent et le monde et stimuler les échanges et les investissements transfrontaliers en Afrique.

L’Egypte souhaite promouvoir davantage sa coopération économique avec le reste du continent africain. Dans cette optique, le ministère égyptien de l’Investissement et de la coopération internationale et l’Agence régionale d’investissement de la COMESA ont annoncé la tenue du «Forum Afrique 2017». Ce forum de haut niveau sera organisé du 7 au 9 décembre 2017 à Sharm El Sheikh.

De nombreuses délégations, composées d’hommes politiques dont des présidents et chefs de gouvernement, de leaders dans les affaires dont des grands capitaines d’entreprises africaines et mondiales, etc., y sont conviées.

Le forum débutera par une journée dédiée aux jeunes entrepreneurs du continent dans le but de les mettre en relation avec des opérateurs confirmés et des investisseurs et des structures de soutiens et d'investissements dédiés, des réseaux d’aide, etc. Dans ce cadre le Forum s’est associé avec des incubateurs de premier ordre, des fonds de capital-risque, etc.


LIRE AUSSI : Marrakech va accueillir la 2e édition du China-Africa Investment Forum


Ce forum va offrir aux participants une plateforme pour promouvoir le commerce et l’investissement en Afrique. Ainsi, selon le ministre égyptien de l’Investissement et de la coopération internationale, Dr Sahar Nasr, le «Forum Afrique 2017 a pour objectif de promouvoir les investissements dans notre continent et surtout l’investissement transfrontalier. En Egypte, nous avons entrepris un programme ambitieux de réforme économique, dont l’élément fondamental est l’amélioration de l’environnement des affaires et de la compétitivité globale du pays. De tels efforts vont de pair avec notre engagement à servir de passerelles stratégiques entre l’Afrique et le monde».

Ainsi, outre la présentation des mégaprojets de l’Egypte (nouvelle capitale administrative, zone économique industrielle et spéciale le long du Canal de Suez, etc.), ce forum sera l’occasion pour l’Egypte de renforcer l’intégration économique et culturelle avec le reste du continent et de stimuler ses investissements dans cette région du monde à fort potentiel.

Rappelons que l’Egypte avait accueilli en 2015 le sommet tripartite durant lequel un accord de libre-échange a été signé entre la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe), l’EAC (Communauté de l’Afrique de l’Est) et le COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) pour la création d’une zone de libre-échange de 26 Etats, soit le bloc commercial le plus important du continent.


Plusieurs chefs d'Etat africains avaient participé à la première édition du Forum Egypte-Afrique de 2016.
Le 03/08/2017 Par Karim Zeidane