Fermer

Marrakech va accueillir la 2e édition du China-Africa Investment Forum

Mise à jour le 09/07/2017 à 12h39 Publié le 09/07/2017 à 10h16 Par Karim Zeidane

#Economie
Chine-Afrique
© Copyright : DR

#Maroc : Le Maroc va accueillir la 2e édition du China-Africa Investment Forum (CAIF 2017). Occasion pour la partie chinoise d’expliquer l’initiative «One belt, One road» et ses implications sur le continent. Plus de 400 décideurs économiques chinois et africains sont attendus à cet événement.

Marrakech va accueillir les 27 et 28 novembre prochain la 2e édition du China-Africa Investment Forum (CAIF). Une rencontre qui a pour but de favoriser les rencontres d’affaires entre les opérateurs du commerce et de l’investissement de la Chine et de l’Afrique, afin de promouvoir la création de partenariats durables, notamment industriels.

Ainsi, cette manifestation sera rythmée par des conférences et débats sur les implications financières de la nouvelle route de la soie pour les économies africaines. De même, des ateliers pratiques permettront de comprendre les politiques économiques et les environnements opérationnels chinois et africains.


LIRE AUSSI : Infrastructures: quand l’Afrique se crée une dépendance inquiétante vis-à-vis de la Chine


Ce forum intervient dans un contexte particulier, marqué par la refondation de la politique économique extérieure chinoise dans le cadre de l’initiative ”One belt, One road”, qui marque une véritable percée à l'international u pays de M.

Cette édition intervient également dans le cadre du renforcement de la présence chinoise au niveau du continent. Actuellement, la Chine compte plus de 10.000 entreprises actives en Afrique, générant un volume d’affaires de plus de 60 milliards de dollars par an de production industrielle.


LIRE AUSSI : Chine-Afrique: le donnant-donnant chinois expliqué aux Nigérians


Parallèlement, les échanges commerciaux entre la Chine et le continent africain ont connu une forte croissance au cours de ces dernières années, pour atteindre 122 milliards de dollars, faisant de la Chine le plus important partenaire commercial du continent. De même, l’empire du milieu est devenu un acteur leader en matière d’investissements directs non financiers en Afrique, avec 2,5 milliards de dollars en 2016.

Aujourd’hui, la plupart des grands projets d’infrastructures du continent sont portés par la Chine, notamment les projets ferroviaires.

Le forum sino-africain de Marrakeck de novembre prochain est co-organisé par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique du Royaume du Maroc, Jeune Afrique Média Group et BOAO Business consulting.
Le 09/07/2017 Par Karim Zeidane