Fermer

Cameroun: les consommateurs exigent 100 millions de FCFA d'Orange

Publié le 23/10/2017 à 11h28 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Economie
Orange cameroun
© Copyright : DR

#Autres pays : Les consommateurs d'Orange réclament 100 millions de francs CFA à l'opérateur en réparation du préjudice subi durant l’interruption des communications, lors du différend entre Orange et Camtel, gestionnaire de la fibre optique pour le compte de l’État.

Le différend ayant opposé l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun et la Cameroon Telecommunications (Camtel), gestionnaire du réseau de fibre optique pour le compte de l’État camerounais, se joue à présent sur le terrain de l’indemnisation des consommateurs.


À la suite d’une interruption des liaisons d’interconnexion par fibre optique offerte par Camtel à Orange Cameroon, les clients de l’opérateur avaient été privés de communications durant quelque temps, paralysant de fait leurs activités.

«Nous demandons aux consommateurs d’être unis contre Orange Cameroon parce que le préjudice a été subi. Maintenant, c’est l’heure des réparations. Camtel a pu rentrer dans ses droits mais elle n'est pas la seule à avoir souffert. Il y a aussi les consommateurs. Nous souhaitons recevoir aussi ce qui nous revient de droit à savoir, 100 millions de FCFA. Nous jugeons ce montant acceptable, qui ne représente même pas le chiffre d’affaires d’une heure pour cette compagnie», a déclaré Delor Magellan Kamgaing, président de la Ligue Camerounaise des Consommateurs, lors lors d’un point de presse ce 19 octobre à Yaoundé, .


LIRE AUSSI : Orange Cameroun et Camtel s’étripent autour d’un différend commercial


La querelle entre les deux opérateurs au sujet du paiement d’une facture d’environ 1,6 milliard de FCFA a trouvé son issue en début de semaine, avec le règlement par Orange Cameroon du montant querellé. Cependant, l’affaire devrait se déporter devant les tribunaux. «Orange Cameroon précise que ce paiement n’équivaut en aucun cas à une reconnaissance de la validité de la facture susvisée dont elle maintient la remise en cause… Orange Cameroon entend initier toutes les actions pertinentes en vue de la préservation de ses droits et ceux de ses clients», affirme le directeur général de l’entreprise, Elisabeth Medou Badang, dans un communiqué.

De son côté, tout en s’excusant auprès des consommateurs d'avoir eu recours à la force pour recouvrer sa facture, Camtel justifie cette opération par les importants investissements consentis par l’État camerounais pour le développement des infrastructures de télécommunications. «Ces importantes infrastructures doivent être rentabilisées en vue du remboursement des emprunts contractés pour leur construction. Et Camtel a la charge de cette délicate mission qu’il faut remplir avec honneur», indique un communiqué de l’entreprise.


Le 23/10/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

à lire aussi