Fermer

Nigeria: démarrage de la construction d’un des plus grands ports d’Afrique

Mise à jour le 02/02/2018 à 12h23 Publié le 02/02/2018 à 12h19 Par Moussa Diop

#Economie
Port de Lekki

La maquette du port en eau profonde de Lekki.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le Nigeria a lancé la construction d’un grand port moderne au sein de la zone franche de Lekki dans l’Etat de Lagos. Le coût de ce port en eau profonde est estimé à 1,65 milliard de dollars.

Le Nigeria vient d’entamer la réalisation d’un nouveau port moderne. Implanté dans la zone franche de Lekki dans l’Etat de Lagos, ce port en eau profonde de plus de 16,5 mètres, soit l’un des plus profonds d’Afrique, sera réalisé par China Harbour Engineering Compagny (CHEC), filiale du groupe China Construction and Communication Company (CCCC), via sa filiale nigériane China Harbor Engineering, Lagos Free Trade Zone Company (LFTZ) et le cabinet américain Louis Berger.

L’entreprise chinoise aura en charge la conception globale du port de Lekki, la construction de l’infrastructure marine et terrestre, les terminaux, les infrastructures administratives, le dragage du chenal d’accès et du bassin du port. Quant au cabinet américain Louis Berger, il se chargera de la gestion des contrats et la supervision de tous les travaux de construction du port.


LIRE AUSSI: Cameroun: 390 milliards de FCFA de la Chine pour le port de Kribi


Une fois terminé, le nouveau port sera en mesure de traiter environ 6 millions d’EVP de conteneurs, ainsi qu’un volume important de marchandises liquides et solides en vrac. Dans sa première phase, le port disposera de 3 postes à conteneurs équipés pour traiter plus de 1,8 million d’EVP, une place pour le vrac sec et 2 postes pour le fret liquide.

Le nouveau port de Lekki va ainsi doper le trafic de marchandises transitant au niveau de Lagos, qui abrite également deux autres ports: Apapa et Tin Can Island.

A noter que le Nigeria accueille, à lui seul, plus du quart du trafic de conteneurs en Afrique de l’ouest. Toutefois, à cause d’une gestion portuaire désastreuse, marquée notamment par des temps de déchargement longs, des pratiques douanières frauduleuses et une capacité portuaire insuffisante, le Nigeria perd une part non négligeable du flux de ses importations au profit des ports des pays voisins, notamment le Bénin et le Togo.


LIRE AUSSI: Sénégal: après l’aéroport, le port de Dakar aussi sera délocalisé


Ainsi, le Lekki Deep Sea Port de Lagos accroîtra l'attractivité du pays qui pourra se positionner comme un hub pour les pays de la sous-région qui n’ont pas de façade maritime.

Le port, qui sera réalisé sur une aire de 90 hectares, nécessitera un investissement de 1,65 milliard de dollars. Le projet est porté par Tolaram Group, groupe indonésien dont le siège est à Singapour, et l’Autorité portuaire du Nigeria.
Le 02/02/2018 Par Moussa Diop