Fermer

Sénégal: après l’aéroport, le port de Dakar aussi sera délocalisé

Mise à jour le 22/12/2017 à 16h14 Publié le 22/12/2017 à 15h46 Par Mamadou Awa Ndiaye

#Economie
Port autonome de Daker

Port autonome de Dakar.

© Copyright : DR

#Sénégal : Le futur grand Port du Sénégal est prévu à Ndayane, dans la région de Thiès. Les études concernant cette infrastructure, qui sera doté d’un tirant d’eau de 18 mètres, sont pratiquement bouclées.

Le Port autonome de Dakar va connaitre le même sort que l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor. Après le transfert des activités de l’aéroport de Dakar à l’Aéroport international Blaise Diagne, ce sera le tour du Port autonome de Dakar de voir ses activités transférées ailleurs.

L'annonce a été faite le mercredi 20 décembre 2017 par Alassane Diop, Directeur général de DP world Dakar, lors de la Journée de partage avec la presse qui précède la célébration du 10e anniversaire de DP world à Dakar.

A l'étroit depuis plusieurs années et vraiment sans possibilité d'extension au rythme souhaité par les autorités, le choix est porté sur la commune de Ndayane-Popenguine, de la région de Thiès, à 50 kilomètres de Dakar.

Selon Alassane Diop, «il faut faire avec l’existant jusqu’à ce que des solutions pérennes soient trouvées. Et la solution pérenne, la seule, est le transfert des activités du port de Dakar, le sortir de la ville pour l’amener dans un endroit plus opérationnel et rendre cette partie de la ville à la ville elle-même pour que des activités puissent s’y exercer. C’est cela l’objectif. C’est pourquoi, des études sont aujourd’hui pratiquement finalisées pour préparer le port du futur. Ce sera une infrastructure qui aura une capacité lui permettant de recevoir les navires les plus grands du monde, avec un tirant d’eau de 18 m de profondeur plus que celui du Pad qui est de 13m».


LIRE AUSSI: Port de Dakar: A l'origine du blocage, les travaux de DP World pour augmenter la capacité


D'après le Directeur général de DP world Dakar, le démarrage du nouveau port de Ndayane est prévu en 2018.

Les services et entreprises concernés sont entrain de s’activer. «Nous espérons qu’en 2021, la première phase sera opérationnelle pour qu’au moins l’activité conteneur puisse être transférée dans un autre endroit beaucoup plus sécurisé et beaucoup plus dédié à cela», a-t-il soutenu.

Rappelons que, depuis le 1er janvier 2008, une convention de concession lie Dubaï port world au Port autonome de Dakar. Dp world Dakar va donc, d’ici 8 jours, boucler ses 10 ans de gestion du Terminal à conteneurs (Tac) de Dakar. Aussi, son Directeur général en à profité pour publier un bilan chiffré de cette décennie du Port autonome de Dakar.


LIRE AUSSI: Peacock Investments lance les travaux des logements des travailleurs du Port de Dakar


«10 ans de succès pendant lesquels nous avons vu le volume traité au Terminal à conteneurs passer du simple au double. De 237.000 conteneurs en 2008, nous sommes passés aujourd’hui à plus de 600.000 conteneurs et de 15 mouvements à l’heure en 2008, nous sommes passés à 40 cette année-ci. Ce sont 10 ans pendant lesquels, la productivité donnée aux navires au Port de Dakar a plus que doublé. Avec les nouveaux investissements, d’un montant global de 125 milliards de FCFA dont plus de 25 milliards cette année, nous avons atteint des records de productivité. Ce sont donc 10 ans de présence, mais aussi 10 ans de succès dans la gestion de la sécurité et de la sûreté. Nous sommes aujourd’hui, le port sur la Côte ouest Africaine, sur la Côte atlantique de l’Afrique, le plus sûr. Nous avons aujourd’hui, plus de 500 employés en permanence. La majorité est de nationalité sénégalaise», s’est-t-il réjoui.
Le 22/12/2017 Par Mamadou Awa Ndiaye

à lire aussi