Fermer

CAN 2019. Cameroun: 5.000 tonnes de matériaux préfabriqués à Douala

Mise à jour le 15/02/2018 à 17h08 Publié le 15/02/2018 à 10h45 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Economie
stade japoma douala

Le stade de Japoma à Douala sera l'un des joyaux de la CAN 2019.

#Autres pays : Les travaux s’accélèrent sur le site de construction du stade de Japoma, prévu pour accueillir des matchs de la Coupe d’Afrique des nations. Les ingénieurs de l’entreprise turque en charge des travaux rassurent toujours quant aux délais de livraison.

Un navire contenant des matériaux préfabriqués destinés à la construction du stade de Japoma est arrivé il y a quelques jours à Douala, la métropole économique du Cameroun. Le «Team Spirit» transportait à son bord 5.000 tonnes de matériaux de construction. Entre autres, du béton préfabriqué, des moules pour couler le béton localement et des grues pour les travaux.

Il s’agit spécifiquement de 75 morceaux de bétons préfabriqués avec un poids total de 500 tonnes, deux grues avec des capacités de levage de 80 et 120 tonnes respectivement, et 32 conteneurs de matériaux divers comme le fer, les pièces de rechange pour les grues et autres engins lourds, indique Mustafa Kalayciuglo, chef de la logistique pour la compagnie turque Yenigun en charge des travaux de cette infrastructure retenue pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.


LIRE AUSSI: CAN 2019: «le Cameroun sera prêt», promet le comité d’organisation


C’est le troisième navire arrivant au Cameroun en provenance de Turquie avec du matériel pour la construction du stade de Japoma. La cadence des navires entre les deux pays s’accélère dans le but de livrer l’infrastructure à temps, conformément aux prescriptions de la Confédération africaine de football (CAF).

Aussi, un quatrième bateau devrait-il arriver d’ici le début du mois de mars 2018. Il devrait s’agir, selon le planning élaboré par l’entreprise turque, des éléments de la structure métallique dont la production a déjà débuté. Au total, 75% des matériaux préfabriqués utilisés pour le stade devaient être produits en Turquie et 25% au Cameroun.


LIRE AUSSI: CAN 2019. Cameroun: coup d'accélérateur sur le chantier du stade Olembé


Sur place, l’infrastructure commence à prendre forme. Le bâtiment principal de cinq niveaux, qui va abriter quelques commodités, la  tribune présidentielle et les vestiaires entre autres, est déjà visible. Les travaux de terrassement et de remblai sur toute l’emprise du complexe se poursuivent, avec respectivement 80% et 30% de taux d’exécution, selon l’entreprise. Le montage des éléments préfabriqués en béton s’achève sur le stade à la fin du mois de juin prochain. L’assemblage de la structure métallique quant à lui sera terminé au mois de juillet.

A titre de rappel, le complexe sportif de Japoma, dans la banlieue Est de Douala, sera composé d’un stade de 50.000 places, deux terrains d’entraînement, une piscine olympique de 1000 places avec 8 pistes, deux terrains de basket-ball, deux terrains de volleyball, quatre courts pour le tennis  et un parking de 37.000 m2. Le coût des travaux est d’environ 160 milliards de francs CFA.

Le 15/02/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell