Fermer

Cameroun: Camair-Co renforce sa flotte et confirme son redressement

Mise à jour le 19/05/2018 à 12h33 Publié le 19/05/2018 à 11h53 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Economie
Camair-Co
© Copyright : DR

#Autres pays : La Cameroon airlines corporation (Camair-Co), compagnie aérienne nationale, a réceptionné ce 16 mai à Douala, la métropole économique, un Bombardier de type Dash8-Q 400. Ce qui porte à cinq le nombre d’avions du parc de l’entreprise, qui devrait bientôt ouvrir des dessertes sur Bamako et Lagos.

L’embellie se poursuit pour la compagnie nationale aérienne camerounaise. En effet, la Cameroon airlines corporation (Camair-Co) a réceptionné ce 16 mai 2018 à Douala, la métropole économique du pays, un nouvel appareil pour renforcer sa flotte. Il s’agit en l’occurrence d’un avion Bombardier de type Dash8-Q 400.

L’appareil, acquis en leasing, possède 70 places modulables à 78 sièges. Il devrait permettre à l’entreprise de densifier ses dessertes sur les lignes intérieures, voire africaines également. En effet, l’entreprise devrait bientôt couvrir des destinations comme Bamako (Mali) et Lagos (Nigeria), dès que les études de rentabilité sur les deux dessertes seront achevées, tel qu’indiqué par le dernier conseil d’administration de la compagnie aérienne il y a quelques jours.


LIRE AUSSI: Cameroun: Camair-Co de retour dans le ciel africain


Cette nouvelle acquisition porte à cinq le nombre d’avions du parc de Camair-Co, le Bombardier Q 400 venant s’ajouter à deux Boeing B737NG et deux MA-60. L’acquisition du nouvel appareil a été rendue possible par les bons résultats de la Camair-Co, qui sort petit à petit de la zone de turbulence dans laquelle elle était empêtrée.

Selon les dernières statistiques communiquées, l’entreprise a transporté 77.628 passagers dans le Cameroun et la sous-région Afrique centrale depuis le début de l’année, contre 33.015 à la même période en 2017. Soit un volume d’activités qui a plus que doublé. Le chiffre d’affaires cumulé est passé de plus de deux milliards de francs CFA au premier trimestre 2017, à plus de six milliards de francs CFA en 2018 pour la même période.


LIRE AUSSI: Cameroun: polémique après le bannissement d'une passagère des vols de Camair-Co


Du reste, au mois d’avril 2018, dans un rapport sur l’évolution de la situation économique et financière dans la zone Cemac, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) s’est félicité du rôle joué par la Camair-Co dans la croissance du secteur tertiaire en 2017 au niveau de la sous-région. La croissance du «secteur tertiaire a été portée par l’activité des services marchands (+0,3 point, contre +1,0 point en 2016), soutenue par la branche commerce général et transport aérien, notamment au Cameroun avec la montée en puissance de Camair-Co», indique notamment ledit rapport.


Le 19/05/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi