Fermer

Egypte: le canal de Suez a généré des recettes record de 99,1 milliards de livres égyptiennes

Mise à jour le 06/08/2018 à 19h36 Publié le 06/08/2018 à 19h31 Par Karim Zeidane

#Economie
Canal de Suez

Canal de Suez

© Copyright : DR

#Autres pays : Le Canal de Suez a enregistré des recettes record au titre de l’année 2017-2018. L’Egypte compte doubler les revenus tirés du canal à l’horizon 2023 et faire de la Zone économique du canal de Suez le poumon de son développement économique.

Le Canal de Suez est l’une des principales sources de devises de l’Egypte et compte le rester encore pour longtemps. En effet, selon Mohab Mamish, président de la Zone économique du canal de Suez, les recettes générées par le canal au cours des trois dernières années ont atteint 219 milliards de livres égyptiennes, soit environ 15,8 milliards de dollars. L’annonce a été faite en marge des célébrations du troisième anniversaire de l’inauguration du nouveau canal de Suez.

Il faut souligner que grâce à l‘amélioration de la sécurité au niveau de la région –succès de la lutte contre la piraterie maritime et lutte contre le terrorisme-, le canal a vu son activité enregistrer des progressions notables.


LIRE AUSSI: Egypte: les recettes du canal de Suez en hausse en 2017


A ce titre, il faut souligner qu’au titre de l’exercice 2017-2018, 52.199 navires sont passés par le canal avec un volume de chargement estimé à environ 3 milliards de tonnes. Ce qui a permis au canal d’enregistrer une recette de 99,1 milliards de livres sterlings, soit 5,6 milliards de dollars, contre 73,3 milliards de livres égyptiennes en 2016-2017.

Pour l’avenir, Mamish estime que les recettes générées par le canal de Suez devraient doubler à l’horizon 2023, grâce aux investissements et incitations accordées aux compagnies maritimes empruntant cette voie de navigation. Ce qui fera du canal la première source de devises du pays devant le tourisme et les transferts des Egyptiens vivant à l’extérieur.


LIRE AUSSI: Crise du Golfe: l’Egypte interdit aux navires qataris d’accoster dans les ports du canal de Suez


Enfin, il faut souligner que l’Egypte compte faire de la Zone économique du canal de Suez, qui s’étend sur 461 kilomètres carrés, le cœur de son développement économique. D’ici 2045, cette zone, qui englobera les governorats de Suez, Port Said et Ismaïlia, sera dotée de 6 ports maritimes, d’une plateforme logistique, des zones industrielles et des zones intégrées comprenant tous les services, sans parler des zones résidentielles et récréatives.
Le 06/08/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi