Fermer

CEDEAO: en 2020, l’Eco sera la monnaie unique des 15 pays de la CEDEAO

Mise à jour le 19/06/2019 à 17h08 Publié le 19/06/2019 à 17h06 Par Karim Ben Amar

#Economie
Afrique de l’Ouest: en 2020, l’Eco sera la monnaie unique des 15 pays de la CEDEAO

Image d'illustration. Pour le moment, nul ne sait à quoi ressemblera l'Eco.

© Copyright : DR

#Autres pays : Au terme d’une réunion ministérielle de l’organisation régionale de la Communauté économiques de États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), il a été convenu qu’une monnaie unique pour cette région doit voir le jour en 2020. Cette futur monnaie a déjà un nom, et pourrait s’appeler Eco. Explications.


En 2020, les pays de la CEDEAO auront une monnaie unique. Au cours de la réunion ministérielle de l’organisation régionale, qui s’est tenue à Abidjan, hier, mardi 18 juin, la question du nom de la future monnaie a été abordée. L’Eco pourrait ainsi remplacer le Franc CFA.

Le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a annoncé en conférence de presse, qu’"à l'issue des échanges, un consensus s'est dégagé sur la dénomination Eco comme monnaie unique de la CEDEAO".

Cependant, cette décision par consensus devra préalablement être portée à la connaissance des chefs d'État et de gouvernement des pays qui composent la CEDEAO, à l'occasion d'un sommet prévu à Abuja, au Nigeria, le 29 juin prochain. 


>>>LIRE AUSSI: CEDEAO: la BCEAO fait le point sur les avancées de la monnaie unique

Le ministre ivoirien indique que "toutefois, un accord n'a pu être trouvé pour le symbole et il a été recommandé d'approfondir les réflexions sur le symbole associé au nom Eco".

Sur un ensemble de 13 propositions formulées au cours de cette réunion ministérielle, la dénomination «Eco» a devancé deux autres noms: «Afri» et «Kola».

Le choix du nom de la future monnaie a été établi sur la base de critères préalablement définis, prenant en compte, d’une part, l'identité de la CEDEAO (40%), d’autre part sa signification (25%), et enfin, sa facilité de prononciation (20%) et sa créativité (15%).

Cette rencontre ministérielle, qui a eu lieu lundi 17 et mardi 18 juin derniers, a également examiné les propositions et recommandations en vue de l'applicabilité de la monnaie unique.

La définition de l'Etat de la convergence macroéconomique, la mise en place d'un fonds spécial pour le financement, la feuille de route ainsi que le nom et le symbole de cette future monnaie, sans oublier le choix du régime de change et enfin, le modèle de banque centrale ont également été abordés au cours de cette réunion. 


>>>LIRE AUSSI: CEDEAO: un groupe de travail planche sur le nom et les signes de la monnaie unique 

Cette rencontre de haut niveau a réuni les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), de Guinée (BCRG), du Ghana (BoG), de Gambie (CBG), du Libéria, du Nigeria (CBN) et de Sierra Leone (BSL).

Créée en 1975, la CEDEAO regroupe 15 États ayant des monnaies différenciées. Huit pays sont rassemblés au sein de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), alors que le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo utilisent le franc CFA.

Sept autres pays disposent d'une monnaie nationale, l'Escudo (Cap-Vert), le Dalasi (Gambie), le Cedi (Ghana), le Franc guinéen (Guinée), le dollar libérien (Liberia), le Naira (Nigeria) et le Leone (Sierra Leone).
Le 19/06/2019 Par Karim Ben Amar