Fermer

EgyptAir accélère la modernisation de sa flotte

Mise à jour le 10/09/2019 à 17h44 Publié le 09/09/2019 à 15h05 Par Karim Zeidane

#Economie
EgyptAir
© Copyright : DR

#Autres pays : Après 6 Dreamliner de Boeing réceptionnés cette année, EgyptAir vient de réceptionner son premier Airbus 220-300. 11 autres appareils de ce type et 15 Airbus A320neo seront livrés d’ici mai 2020. La compagnie égyptienne compte faire baisser l’âge moyen de sa flotte de 8,6 ans à moins de 4 ans.

Suivant la logique de sa stratégie, "Horizon 2025 d’EgyptAir", la compagnie aérienne égyptienne continue à étoffer et à moderniser sa flotte et vient pour ce faire d'acquérir des modèles d’avions à la pointe des technologies. Une commande de 27 nouveaux avions auprès du constructeur européen Airbus vient ainsi d'être lancée. 

L’annonce en a été faite lors de la cérémonie de réception du premier Airbus A220-300, le premier appareil d’une commande de 12 autres de ce type, dont les acquisitions vont s’étaler sur la période courant entre septembre 2019 et mai 2020.

Cette commande Airbus A220-300, considéré dans le monde comme étant l’un des plus perfectionnés de sa catégorie, permettra de remplacer progresivement les 11 Embraer ERJ170 LR de la compagnie, qui assurent notamment les vols domestiques.


LIRE AUSSI: EgyptAir commande 12 appareils CS 300 à Bombardier


Dans ce cadre aussi, un contrat a été signé pour acquérir 15 appareils Airbus A320neo et le premier d'entre eux sera livré d’ici mai 2020.

La modernisation de la flotte de la compagnie vise à la doter d’avions de dernières générations, moins consommateurs en fuel, offrant un meilleur confort et un meilleur service aux passagers.

EgyptAir vient de boucler cette année la réception de 6 Boeing 787-9 Dreamliner, alors que sa flotte totale est de 66 avions. 

Cette accélération de la modernisation de la flotte de la compagnie égyptienne a pour but de baisser la moyenne d’âge de sa flotte de 8,6 ans actuellement à moins de 4 ans. 


LIRE AUSSI: Transport Aérien: EgyptAir poursuit son offensive vers l’Afrique subsaharienne


Cette politique de renforcement et de modernisation fait partie d'une stratégie de développement commercial de la compagnie, à l'horizon 2025. 

Le but en est de renforcer la compétitivité de la compagnie égyptienne, dans la lignée de la création d’une Zone de libre-échange continentale (Zlec) et de la mise en place d’un Marché unique de transport aérien en Afrique (Mutaa).

A ce titre, EgyptAir continue à densifier son réseau de dessertes hosr de ses frontières, tout particulièrement en Afrique avec l’ouverture de nouvelles destinations, à l'instar de Kigali (Rwanda), d'Abidjan (Côte d’Ivoire), de Douala (Cameroun), récemment ouvertes. 
Le 09/09/2019 Par Karim Zeidane

à lire aussi