Fermer

Cameroun. Télécoms: le gouvernement accorde une licence à un quatrième opérateur

Mise à jour le 16/03/2020 à 11h13 Publié le 16/03/2020 à 09h55 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Economie
antenne relais
© Copyright : DR

#Autres pays : La Cameroon Telecommunications (Camtel), opérateur historique des télécoms dans le pays, a reçu le jeudi 12 mars 2020, trois conventions de concession pour l’établissement et l’exploitation de réseaux de communications électroniques fixe, mobile et de transport, sur une zone de couverture nationale.

Après l'opérateur français Orange Cameroun, le sud-africain MTN Cameroon et le vietnamien Viettel (à travers la marque Nexttel), les Camerounais pourront désormais opter pour un quatrième opérateur de télécoms.

Il s'agit de la Cameroon Telecommunications (Camtel), une société à capitaux publics qui fait son entrée dans un secteur déjà très concurrentiel.

La ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom li Likeng a, au nom du gouvernement, remis à la directrice générale de ce nouvel opérateur, Judith Yah Sunday, trois conventions de concession, le jeudi 12 mars 2020.

Elles concernent l’établissement et l’exploitation d’un réseau de communications électroniques fixes, mobiles 2G, 3G et 4G à couverture nationale ouvert au public; l’établissement et l’exploitation d’un réseau de communications électroniques fixes à couverture nationale ouvert au public par des accès filaires; l’établissement et l’exploitation d’un réseau de transport de communications électroniques.


LIRE AUSSI: Orange Cameroun et Camtel s’étripent autour d’un différend commercial


Selon la ministre, qui a présidé à la cérémonie de remise de la convention entre cette entreprise de télécoms et l'Etat, l'arrivée de ce quatrième opérateur s'inscrit dans "la mise en œuvre en pratique de la vision du chef de l’Etat par rapport au développement de l’économie numérique".

"C’était une exigence, une nécessité, l’entrée sur le marché de Camtel comme quatrième opérateur de téléphonie mobile, en même temps qu’elle se retrouve conforme à la réglementation", a indiqué la ministre. 

Selon Minette Libom li Likeng, l'arrivée de la Camtel sur le marché des télécoms camerounais marquera un "tournant décisif du marché des télécommunications, où désormais, tous les acteurs auront des documents qui ont des cahiers des charges avec des engagements pour que le régulateur soit outillé pour veiller à la couverture, à la qualité du service, à la satisfaction des consommateurs et au développement de l’économie numérique".

A ce jour, le Cameroun compte environ 19 millions d'abonnés au téléphone mobile, pour un taux de pénétration de services des opérateurs de télécoms dans le pays estimé à 76% du marché national. 
Le 16/03/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi