Fermer

Cameroun. Coronavirus: la crise dans l'activité des entreprises s'est encore accentuée, selon le patronat

Mise à jour le 28/07/2020 à 18h10 Publié le 28/07/2020 à 11h48 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Economie
GICAM
© Copyright : DR

#Autres pays : Les résultats d'une nouvelle étude, commanditée par le Groupement inter-patronal, met en évidence une poursuite de la dégradation de la situation financière et économique des entreprises, alors que les mesures de soutien à l’économie prises par le gouvernement n'ont pas cessé.

Après une enquête réalisée au mois d’avril 2020, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) révèle les résultats d'une nouvelle étude couvrant la période des mois de mai-juin 2020.

Selon ce document, les répercussions de la crise sanitaire liée au coronavirus (Covid-19) se sont aggravées sur l'activité des entreprises locales, malgré des mesures prises en interne et divers soutiens apportés par l’État.

«Entre avril et juin 2020, la proportion d’entreprises négativement impactées par la crise Covid-19 s’est accrue, passant de 92% à 96,6%. L’accroissement de l’incidence de la crise s’accompagne également d’une accentuation de sa profondeur: l’impact de la pandémie du Covid-19 s’est aggravé pour 61,5% des entreprises et ne s’est atténué que pour 10,8% d’entre elles», indique cette étude commanditée par la confédération patronale camerounaise. 


LIRE AUSSI: Cameroun. Coronavirus: le patronat relève le «faible impact prévisible» des mesures de soutien


L'évaluation de la situation qui prévaut a été obtenue sur la base d’un échantillon de plus de 250 entreprises consultées entre le 22 mai et le 22 juin 2020, dont 25% étaient des grandes entreprises et 75% des PME.

Il en découle des chiffres d’affaires en baisse auprès de 78% des entreprises en avril 2020 par rapport à avril 2019, et en hausse seulement auprès de 7% des entreprises. Cette baisse est de plus de 50%, dans quatre cas sur dix.

«Les estimations établissent à 310,1 milliards de FCFA (soit une baisse de 31%), les pertes de chiffres d’affaires subies par les entreprises négativement impactées par la crise Covid-19 en avril 2020 par rapport au mois d’avril 2019», estime le Gicam. Une situation de crise très nette, qui rejaillit sur l'emploi.


LIRE AUSSI: Cameroun. Coronavirus: le patronat appelle à des allègements fiscaux


«Au total, 46,5% des entreprises ont dû procéder à des mises au chômage technique (42,6%) et/ou des licenciements de leurs personnels permanents (12,4%). Ces taux atteignent 88,9% dans la branche hébergement et restauration (…) 53.346 employés permanents sont déjà ainsi mis en chômage technique (13,6% du total des employés permanents des entreprises modernes) et 13.834 employés permanents licenciés du fait de la crise (3,5% des effectifs)», précise cette étude du Gicam.

Aussi, selon le patronat camerounais, les mesures de soutien à l’économie prises par le gouvernement le 30 avril 2020 n’ont pas eu de grands effets.


LIRE AUSSI: Cameroun. Coronavirus: le patronat appelle le gouvernement à soutenir les entreprises


Dans l’ensemble, plus de deux tiers des chefs d’entreprises (69%) expriment un sentiment d’insatisfaction sur les mesures annoncées.

«Les branches au sein desquelles les mesures semblent le moins répondre aux attentes des entreprises sont hébergement et restauration, informatiques et télécommunications, services financiers et assurances (…) Les entreprises attendent un soutien plus fort de l’État dans les domaines fiscal (76,8% des entreprises) et financier (64,1%) et dans une moindre mesure dans les domaines douanier et social. La quasi-totalité des Moyennes entreprises (ME) et des Grands entreprises (GE) sollicite un soutien plus prononcé dans le domaine financier», explique encore cette étude.
Le 28/07/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem