Fermer

Ghana. Jeux du Commonwealth: 50 «journalistes» renvoyés d’Australie

Mise à jour le 09/04/2018 à 09h39 Publié le 09/04/2018 à 09h16 Par Kofi Gabriel

#Médias
jeux de commonwealth
© Copyright : DR

#Autres pays : L’Australie a renvoyé 50 faux «journalistes» ghanéens venus couvrir les Jeux du Commonwealth qui se déroulent dans le pays du 4 au 15 avril. Ils accompagnaient pourtant la délégation officielle du pays.

Les services d’immigration australiens ne se sont pas laissé duper. Il faut dire que la forte délégation de journalistes ghanéens venus avec la délégation officielle pour couvrir les Jeux du Commonwealth, qui se déroulent du 4 au 15 avril courant, laissait un peu perplexes les Australiens.

Du coup, les services d’immigration ont demandé aux faux journalistes de prouver leur profession en répondant à une série de questions. En plus de ne pouvoir répondre aux sollicitations des services australiens, les faux journalistes n’avaient pas le matériel de travail des journalistes. Du coup, une décision d'expulsion des 50 faux journalistes a été prise. Certains sont déjà de retour au Ghana et les autres ne vont pas tarder à suivre.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: une carte de presse plus sécurisée pour écarter les faux journalistes


Au Ghana, l’Association des journalistes du Ghana (GJA) a précisé ne pas connaître «l’identité des soi-disant journalistes». Face à cette situation, sur une requête du ministre du Sport, une enquête a été ouverte sur ces «faux journalistes».

Outre les Ghanéen, l’Australian border force (ABF) a aussi annulé les visas de plusieurs dizaines de voyageurs de divers pays. Tous ces expulsés tentaient de se rendre en Australie en se faisant passer pour des journalistes, athlètes ou des officiels.
Le 09/04/2018 Par Kofi Gabriel

à lire aussi