Fermer

Cameroun. Festival africain des arts martiaux: Jackie Chan attendu à Yaoundé

Mise à jour le 03/04/2018 à 18h18 Publié le 03/04/2018 à 18h17 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#People
Jackie chan

Jackie Chan.

© Copyright : DR

#Autres pays : Jackie Chan, la star mondiale du cinéma, fait partie des personnalités invitées du premier Festival africain des arts martiaux qui se tient cette semaine. Un événement organisé afin de promouvoir le kung-fu en Afrique.

Jackie Chan est attendu au Cameroun. La venue de la star mondiale du cinéma est confirmée par les organisateurs du Festival africain des arts martiaux (FADAM) qui se tient du 2 au 8 avril courant. «Jackie Chan arrive ce jeudi. Pour le moment, nous ne pouvons pas en dire plus pour des raisons de sécurité», affirme Dominique Saatenang, premier maître Shaolin africain, champion du monde de kung-fu et promoteur de ce festival.

Spécialiste des arts martiaux et des films d’action, Jackie Chan fait partie des personnalités invitées du FADAM, au même titre que l’acteur français Gérard Depardieu et l’Abbé Shi Yongxin, chef spirituel du Temple de Shaolin. Le public camerounais aura ainsi l’occasion de voir en vrai le héros de «Jackie Chan dans le Bronx», «Rush Hour» et «Shanghai Kid», entre autres films qui ont assis sa notoriété.


LIRE AUSSI: Bamako. Championnat d'Afrique de Vovinam: 3 jours d'arts martiaux


Pour sa première édition, le FADAM est placé sous le signe de la paix durable. Un thème qui intervient dans un contexte marqué par la crise anglophone. «Idéal social et politique, la paix n’en demeure pas moins une ressource précieuse et universelle dont chaque individu dispose en lui-même. Telle est la sagesse que nous enseignent les arts martiaux: puiser en soi l’énergie positive pour cultiver le calme et la tranquillité, apaiser les conflits et préserver l’harmonie entre les hommes», explique Dominique Saatenang, surnommé le «Bruce Lee africain».

Le FADAM aura lieu dans la capitale Yaoundé et à Douala, la métropole économique du pays. Une visite touristique à Limbe, dans la région anglophone du Sud-Ouest, viendra clore cette manifestation.

Quelque 50 pays, 500 artistes sportifs et 2000 invités internationaux sont attendus à ce festival. Occasion de célébrer les arts martiaux sous leurs formes les plus artistiques et athlétiques, et permettre au public d’apprécier les multiples facettes de ces arts ancestraux.

Au programme notamment: des démonstrations des différents styles d’arts martiaux, des stands d’exposition et des défilés pour valoriser le potentiel culturel des pays participants, des conférences animées par des experts en arts martiaux et un forum des investisseurs qui accueillera des acteurs économiques chinois et européens à travers des sessions «B to B».

Une partie des fonds récoltés pendant le festival servira notamment à l’ouverture d’une école des arts martiaux au Cameroun, apprend-on. L’objectif du FADAM est de promouvoir le Wushu (art martial traditionnel chinois popularisé sous le nom de kung-fu) en Afrique.

Le 03/04/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell