Fermer

Bénin: les ressortissants des pays d'Afrique subsaharienne exemptés de visa

Mise à jour le 15/02/2017 à 16h50 Publié le 15/02/2017 à 16h20 Par Kofi Gabriel

#Politique
Patrice Talon
© Copyright : DR

#Autres pays : Le Bénin vient d’annoncer l’exemption de visa pour les ressortissants de 31 pays d’Afrique subsaharienne. Au total, ce sont les habitants de 45 pays du continent qui sont exemptés de visas par le Bénin. Le Rwanda avait décidé d’exempter de visa tous les ressortissant du continent.

Les panafricanistes rêvent du jour où grâce à un Passeport africain, tout ressortissant du continent pourra voyager partout en Afrique sans avoir besoin de visas.

En attendant que ce rêve devienne une réalité, certains pays africains ouvrent leurs frontières aux ressortissants des autres pays du continent. Si les Seychelles constituent un cas particuliers du fait qu’aucun visa n’est sollicité à aucun voyageur, quelque soit sa nationalité –africaine ou autre-, certains pays, adeptes de la libre circulation des Africains au sein du continent ont ouvert leurs frontières.

C’est le cas notamment du Rwanda qui a exempté des procédures de demande de visa, tous les ressortissants des pays africains. Le président béninois Patrice Talon vient de suivre, à quelques exceptions, l’exemple rwandais. Il vient d’annoncer la suppression du visa pour les ressortissants de 31 pays africains du sud du Sahara. Ces exemptions ne concernent toutefois que les séjours n’excédant pas une durée de 90 jours.


LIRE AUSSI :
Bénin: plus de visas pour les Africains qui visitent le pays


Il met ainsi à exécution l'annonce qu'il avait faite lors de sa visite au Rwanda en août dernier, lors de laquelle il avait annoncé sa décision d'exempter de visa tous les Africains voulant se rendre au Bénin. 

Ces nouvelles exemptions de visa viennent s’ajouter à celles concernant les ressortissants des 15 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dont fait partie le Bénin.

Avec cette décision, le Bénin devient ainsi, les Seychelles exceptées, le second pays d'Afrique à décider d’ouvrir ses frontières aux ressortissants d’un nombre aussi important de pays du continent. Une manière de faciliter la libre circulation des personnes au sein de l’espace africain.


LIRE AUSSI :
Un passeport commun pour tous les Africains


Beaucoup souhaitent que d’autres pays suivent ces deux exemples en ouvrant à leur tour leurs frontières aux ressortissants des autres pays africains. Cette option qui pourrait être facilitée par la mise en place du passeport africain unique. Un passeport qui devrait à terme permettre à tous les ressortissants du continent de voyager dans tous les pays sans visa.

En attendant, ce passeport unique africain n'est actuelleùent délivré qu'aux chefs d’Etat africains, aux ministres des Affaires étrangères et à certains diplomates de haut rang. Il est question de le généraliser, au fur et à mesure, à tous les citoyens africains. Et peut être qu’un jour, ce sésame permettra à tout Africain de circuler librement dans l'ensemble du continent. 
Le 15/02/2017 Par Kofi Gabriel

à lire aussi