Fermer

RD Congo: Kabila fixe les priorités du gouvernement Tshibala

Publié le 22/05/2017 à 13h12 Par De notre correspondant à Kinshasa Tshieke Bukasa

#Politique
gouvernement congolais
© Copyright : DR

#Autres pays : Au lendemain de son investiture par le parlement, le nouveau gouvernement congolais a tenu, le samedi 20 mai 2017, son tout premier conseil des ministres. Le président de la République, Joseph Kabila, a rappelé à la nouvelle équipe gouvernementale ses missions prioritaires.

Au lendemain de son investiture par le parlement, le nouveau gouvernement RD congolais a tenu, le samedi 20 mai 2017, son tout premier Conseil des ministres sous la direction personnelle du  président de la République, Joseph Kabila. Ce dernier a rappelé à la nouvelle équipe gouvernementale que sa mission est d’appuyer la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) dans sa charge d’organiser des élections le plus tôt possible.

Joseph Kabila a, au cours de cette première réunion extraordinaire du gouvernement conduit par le Premier ministre Bruno Tshibala, insisté sur le fait que les prochaines élections doivent être «démocratiques, transparentes et non chaotiques». Aussi, il a suggéré qu’au cours d’un prochain Conseil des ministres, la Ceni soit invitée à venir faire le point sur l’état des préparatifs de ces élections qu’elle est appelée à organiser.


LIRE AUSSI : RD Congo: Kabila nomme l'opposant Bruno Tshibala à la primature


Quant à la 2e priorité, il s’agit de la consolidation de la paix et de la sécurité sur toute l’étendue du territoire. Joseph Kabila a noté que sur les 26 provinces, il y a des défis sécuritaires dans 4 provinces et dans 8 territoires sur les 145 que compte le pays.

Tout en exhortant les membres du gouvernement à travailler pour la nation et non pour leurs partis politiques, Joseph Kabila a également appelé ses ministres à faire preuve d’un comportement digne et irréprochable dans l’exercice de leurs fonctions, mais aussi à éviter tout conflit d’intérêt et le népotisme dans la constitution de leurs cabinets respectifs.


LIRE AUSSI : RD Congo: il y a 20 ans, "Papa" Maréchal Mobutu chutait et fuyait vers le Maroc


Par ailleurs, conscient que ce gouvernement est mis sur pied alors que le milieu social est en ébullition, le chef de l’Etat congolais a chargé son Premier ministre d’améliorer les conditions de vie de ses compatriotes de plus en plus confrontés à des difficultés d’accès aux soins, aux besoins primaires (eau, électricité, éducation, etc.).

Il convient de rappeler que c’est sur base de l’Accord signé le 31 décembre en vue d’organiser les élections en décembre 2017, que le Premier ministre Tshibala a été nommé. Cependant, son gouvernement est boudé par le Rassemblement, principale plate-forme de l’opposition dirigée par le tandem Felix Tshisekedi et Pierre Lumbi, lequel continue de reclamer la stricte application de cet accord.
Le 22/05/2017 Par De notre correspondant à Kinshasa Tshieke Bukasa

à lire aussi