Fermer

Nigéria: le gouverneur de l’Etat d'Ekiti demande la démission de Buhari

Mise à jour le 06/07/2017 à 15h48 Publié le 06/07/2017 à 15h46 Par Kofi Gabriel

#Politique
Buhari et Osinbajo

Muhammadu Buhari, président, et Yemi Osinbajo, vice-président du Nigeria.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le gouverneur de l’Etat d’Ekiti, un des 36 Etats de la République fédérale du Nigeria, vient de demander au président Muhammadu Buhari de démissionner. Ayodele Fayose estime que le président, absent depuis 2 mois, n'est plus capable de diriger le pays.

Les appels à la démission commencent à se multiplier au Nigeria après une absence de 2 mois du président Muhammadu Buhari, actuellement en soins à Londres.

Cette fois-ci, c’est le gouverneur de l’Etat d’Ekiti, Etat du sud-ouest du Nigeria, et l'un des 36 Etats composant la Fédération du Nigeria, Ayodele Fayose, qui a demandé au président de rendre le tablier en cédant le pouvoir au vice-président Yemi Osinbajo.

Après deux mois d’absence du pays pour des raisons de santé, beaucoup de Nigérians jugent que l’actuel président, à la fois chef de l’Etat et chef du gouvernement, n’est plus apte à diriger le pays.


LIRE AUSSI : Nigeria: Buhari retourne à Londres pour des examens médicaux


Pour le gouverneur d’Ekiti, «de la même manière dont Buhari avait demandé la destitution de Yar’Adua en 2010, j’insiste aujourd’hui pour dire qu’il doit être forcé à quitter le pouvoir». Il insiste en expliquant que «le Nigeria nous appartient à tous et son intérêt collectif est supérieur à celui d’un individu ou d’un groupe. Ensemble, nous devons sauver le pays». Pour lui, cette démission est nécessaire pour faire avancer le pays.

Plusieurs personnalités nigérianes jugent que le président Buhari est actuellement incapable de remplir convenablement ses tâches à la tête de la seconde puissance économique du continent et le pays le plus peuplé d’Afrique avec environ 190 millions d’habitants.


LIRE AUSSI : Vidéo. Nigeria: malade, Muhammadu Buhari réduit ses activités


Rappelons que Muhammadu Buhari a été investi le 29 mai 2015 en tant que chef d’Etat et du gouvernement du Nigeria. Toutefois, depuis plusieurs mois, il se bat contre la maladie et se fait soigner à Londres.

Enfin, il faut rappeler que deux présidents nigérians sont mort en fonction: Sani Abacha (1998) et Musa Umaru Yar’Adua (en 2010). En cas de vacances du pouvoir, c’est le vice-président actuel Yemi Osinbajo, et qui assure actuellement l’interim, qui succédera à Buhari jusqu’à la fin du mandat en cours.
La prochaine présidentielle nigériane a été fixée par la Commission électorale nationale (INEC) au premier trimestre 2019.
Le 06/07/2017 Par Kofi Gabriel

à lire aussi