Fermer

Egypte: plus de visas à l’arrivée pour les qataris

Mise à jour le 18/07/2017 à 13h21 Publié le 18/07/2017 à 13h15 Par Karim Zeidane

#Politique
passeport qatar
© Copyright : DR

#Autres pays : Le Caire vient d’annoncer ne plus accorder de visas à l’arrivée aux ressortissants qataris au niveau de ses postes frontaliers. Une escalade de plus dans les relations tumultueuses entre les deux pays.

Décidemment l’Egypte est aux avant-postes des sanctions contre le Qatar dans la crise du Golfe. En effet, une semaine après avoir interdit aux navires battant pavillon qatari d’accoster dans ses ports du canal de Suez, l’Egypte vient de prendre une nouvelle décision visant à réduire le nombre de qataris visitant l’Egypte.

Ainsi, le gouvernement égyptien a pris la décision de ne plus octroyer des visas à l’arrivée aux ressortissants qataris à partir du jeudi 20 juillet 2017. En conséquence, ceux-ci devront désormais demander préalablement un visa auprès d’une ambassade égyptienne à l’étranger, sachant que les deux pays n’ont plus de relations diplomatiques.

Cette mesure concerne aussi bien les citoyens ordinaires qataris que les détenteurs de passeports diplomatiques ou spéciaux de l'émirat qui devront solliciter un visa auprès d’une ambassade égyptienne avant d’entrer en Egypte.


LIRE AUSSI : Crise du Golfe: l’Egypte interdit aux navires qataris d’accoster dans les ports du canal de Suez


Toutefois, les épouses, maris et enfants de ressortissants égyptiens ne sont pas concernés par cette nouvelle règle. De même, les étudiants qataris qui poursuivent leurs études dans les universités égyptiennes peuvent toujours bénéficier des visas à l’arrivées au niveau des postes frontaliers égyptiens.

Seulement, ces groupes qui bénéficient de cette exception ne bénéficieront que des visas de tourisme de 3 mois et seront en conséquence invités à légaliser leur situation.

Rappelons que depuis le 5 juin dernier, l’Egypte, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Bahreïn ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar. L’Egypte accuse notamment le Qatar de soutien au terrorisme et aux frères musulmans égyptiens.
Le 18/07/2017 Par Karim Zeidane