Fermer

Zimbabwe. Mugabe démissionne

Mise à jour le 21/11/2017 à 16h54 Publié le 21/11/2017 à 16h30 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Mugabe

Robert Mugabe.

© Copyright : DR

#Autres pays : Robert Mugabe vient de démissionner de la présidence zimbabwéenne après une semaine de crise politique sur fond de pression diplomatique et d'insurrection populaire. Il aura fait de la résistance jusqu'au bout.

C'est finalement le vote du Parlement qui l'aura décidé à partir. Robert Mugabe a envoyé une lettre à la chambre des députés pour annoncer sa décision de céder le pouvoir, a annoncé Jacob Mudeda, président de l'assemblée des élus. 

L'annonce est intervenue mardi 21 novembre lors d'une session extraordinaire du Parlement à Harare, qui débattait de sa destitution. "Moi Robert Gabriel Mugabe (...) remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat", a déclaré le président de l'assemblée nationale Jacob Mudenda, en lisant, sous les applaudissements, la lettre de démission du chef de l'Etat. J'ai choisi volontairement de démissionner. (...) Cette décision a été motivée par (...) mon désir d'assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent", a expliqué M. Mugabe dans sa lettre.


>>>LIRE AUSSI: Zimbabwe. Mnangagwa-Mugabe: bonnet blanc, blanc bonnet

L'annonce de sa démission a été immédiatement saluée par un concert assourdissant d'avertisseurs dans la capitale Harare. Depuis le coup de force de l'armée il y a une semaine, provoqué par la révocation du vice-président Emmerson Mnangagwa, le président Mugabe avait perdu un à un ses soutiens.

L'annonce de sa démission a été annoncée alors que les députés et les sénateurs étaient réunis en congrès extraordinaire pour débattre en urgence d'une motion de destitution. Robert Mugabe, héros de la guerre d'indépendance, a dirigé son pays d'une main de fer, muselant l'opposition et ruinant l'économie du pays, pendant 37 ans.
Le 21/11/2017 Par Le360 Afrique - Afp