Fermer

Nigeria: Buhari nomme des morts au gouvernement

Mise à jour le 01/01/2018 à 11h00 Publié le 01/01/2018 à 10h51 Par Kofi Gabriel

#Politique
Buhari

Muhammadu Buhari, président du Nigeria.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a nommé 1.400 personnes dans le nouveau gouvernement. Sauf que parmi celles-ci figurent des personnes décédées.

Le président du Nigeria Muhammadu Buhari vient de nommer des morts. Parmi les 1.400 personnes désignées pour faire partie du gouvernement figurent au moins 3 personnes qui sont décédés depuis plus ou moins une année, rapporte BBC Afrique.

Parmi eux, il y a le sénateur Francis Okpozo, décédé en décembre 2016, nommé à la tête de la «Nigeria press Council». De même, parmi les nouvelles têtes figurent un ancien inspecteur général de police et un prêtre, décédés en début d’année dernière.

Evidemment, après l’annonce de ces nominations, les Nigérians ont été surpris et choqués.


LIRE AUSSI: Cameroun: Paul Biya nomme un mort membre d’une commission du parti au pouvoir


La présidence justifie cet impair par le fait que cette liste date de deux ans et qu'elle n’avait pas fait l’objet de révision de la part des autorités. Il faut dire qu'à cause de sa maladie, le président Buhari s'est éloigné durant plusieurs mois des affaires du pays. Du coup, la présidence prépare de nouvelles nominations.

Il faut tout de même noter que ce n’est pas une première en Afrique. En mai 2016, le site koaci.com avait révélé que le président camerounais Paul Biya avait nommé une personne décédée depuis 2009 dans une circonscription du centre du pays.
Le 01/01/2018 Par Kofi Gabriel

à lire aussi