Fermer

"Pays de merde": Trump souhaite rencontrer Paul Kagame à Davos

Mise à jour le 25/01/2018 à 11h02 Publié le 24/01/2018 à 18h17 Par Moussa Diop

#Politique
Kagame et Trump

Paul Kagame (Rwanda) et Donald Trump (Etats-Unis).

© Copyright : DR

#Autres pays : Le président américain Donald Trump souhaite rencontrer le président rwandais Paul Kagame en marge du Forum économique de Davos. Cette rencontre intervient quelques jours après la polémique suscitée par les propos blessants du président américain à l'égard de l'Afrique.

Après le tollé suscité par sa déclaration qualifiant les Etats africains et Haïti de «pays de merde», le président américain Donald Trump, très attendu au forum économique de Davos, compte rencontrer le président rwandais et prochain président de l’Union africaine, Paul Kagame.

La rencontre entre les deux chefs d’Etat est prévue le vendredi 26 janvier courant, selon l’ancien général Herbert Raymond McMaster, conseiller à la Sécurité nationale du président américain.

Selon McMaster, Trump et Kagame discuteront de «la relation américano-africaine» et de la «sécurité des échanges commerciaux». 


LIRE AUSSI: "Pays de merde": les 54 pays africains réclament des excuses à Trump


Avec cette rencontre, le président américain cherche à renouer le dialogue avec le continent après la polémique suscitée par ses propos.

Pour rappel, l’Union africaine avait demandé au président américain de s’excuser, condamnant les remarques «blessantes» et «dérangeantes», tandis que le porte-parole du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki, avaient jugé ces propos d’autant plus blessants qu'un grand nombre d’Africains sont arrivés aux Etats-Unis comme esclaves. "C’est aussi très surprenant, car les Etats-Unis restent un exemple extrêmement positif d'une immigration qui peut donner naissance à une nation», a-t-il ajouté. 

Rappelons qu'à la suite à cette polémique, le Sénégal et le Botswana avaient même convoqué les ambassadeurs des Etats-Unis dans leur pays respectif pour protester contre les propos de Trump.


LIRE AUSSI: Propos racistes de Trump: Macky Sall fait convoquer l’ambassadeur des USA au Sénégal


La rencontre avec le futur président de l’Union africaine sera l’occasion de relancer les relations entre les Etats-Unis et le continent africain. Des relations qui ont reçu un rude coup depuis l’arrivée de Trump au pouvoir. Ainsi, le flou persiste sur l’avenir des programmes lancés par ses prédécesseurs (Bush et Obama), dont l’Africa Growth and Opportunity Act (Agoa), le Plan d’urgence pour la lutte contre le VIH/Sida ou l’initiative Power Africa. Peut-être cette rencontre permettra-t-elle de remettre les pendules à l’heure entre les Etats-Unis de Donald Trump et l’Afrique, qui ne figure guère parmi les priorités du président américain. 
Le 24/01/2018 Par Moussa Diop

à lire aussi