Fermer

Afrique du Sud: le président Ramaphosa limoge le patron du fisc

Publié le 21/03/2018 à 08h16 Par Kofi Gabriel

#Politique
Tom Moyane, patron du fisc sud-africain

Tom Moyane, ex patron du fisc sud-africain.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le président sud-africain vient de limoger le puissant patron du fisc. Il lui est reproché d’être le responsable de la détérioration de l’administration fiscale.

Le nouveau président sud-africain continue de se débarrasser des collaborateurs jugés proches de l'ancien président Jacob Zuma. Ainsi, il vient de limoger le patron du fisc sud-africain, Tom Moyane. Celui-ci a été suspendu de ses fonctions ce mardi avec effet immédiat.

Dans une lettre qu'il lui a adressée, le président Ramaphosa l’accuse d’être responsable de la détérioration de l’administration fiscale et des dysfonctionnements du Trésor public. «Dans l’intérêt du pays et de l’économie, on ne peut pas laisser la situation se détériorer ainsi», a souligné le président Ramaphosa.


LIRE AUSSI: Afrique du Sud: le vice-président Ramaphosa souligne que "les personnes corrompues seront jugées"


Ce limogeage intervient après la démission d’un haut responsable du fisc, Jonas Makwakwa, soupçonné de fraude. Tom Moyane est accusé d’avoir couvert les allégations selon lesquelles Makwakwa aurait reçu plus de 70.000 euros de versements irréguliers sur son compte bancaire personnel.

Le désormais ex-patron sud-africain du fisc est notamment soupçonné d’avoir facilité le remboursement d’un prélèvement fiscal au profit de la famille des Gupta, au cœur de plusieurs affaires de corruption en Inde.

Avec ce limogeage, Ramaphosa affirme sa volonté de restaurer au plus vite la crédibilité des institutions sud-africaines après la démission de l’ancien président Jacob Zuma. Cela lui donnera la chance de briguer plus facilement la présidence sud-africaine lors de l’élection présidentielle prévue en 2019.
Le 21/03/2018 Par Kofi Gabriel