Fermer
#Politique

Diapo. Cameroun: elle crée une émeute en payant pour tout le monde dans un supermarché

Mise à jour le 02/08/2018 à 15h13 Publié le 02/08/2018 à 15h10 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Autres pays : Le 1er août 2018, une dame s’est proposé de payer les courses de tous les clients dans une grande surface de la capitale. La nouvelle a rapidement fait le tour de la ville et le supermarché a été envahi.


Générosité désintéressée, crise de démence ou pratique occulte? Les habitants de Yaoundé sont toujours divisés après ce qui s'est passé dans une grande surface à Essos, quartier populaire de la capitale. Selon des témoignages relayés sur les réseaux sociaux, une jeune dame s’est présentée dans ce supermarché et a proposé de payer les factures des clients. La bienfaitrice serait détentrice d’une forte somme d’argent qu’elle devrait absolument dépenser avant la fin de la journée. La nouvelle, abondamment partagée sur la Toile, a provoqué un afflux inhabituel de clients, désireux de profiter de cette manne apparemment sans limites pour faire des emplettes sans débourser le moindre sou. Très vite, les employés du magasin ont été dépassés par les événements, la foule bloquant même la circulation.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: Auchan divise les organisations consuméristes

Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour fermer le magasin et exfiltrer la «bienfaitrice». Selon la version des responsables dudit supermarché, la dame en question, après avoir fait des emplettes d’un montant de 114.000 francs CFA, s’est tournée vers les clients présents autour d’elle et a proposé de payer leurs factures. «Elle a sorti de son sachet plastique de l’argent et a effectivement payé les factures de quelques clients qui étaient alignés à la caisse à ce moment-là. Surpris par cet élan de générosité, les clients ont tout de suite propagé la nouvelle (…) Malheureusement, la dame avait entretemps épuisé la somme dont elle disposait », indique un communiqué de la direction générale.

Pour sa propre sécurité ainsi que pour les besoins d’enquête, la cliente a été conduite dans un poste de gendarmerie. Cette scène inhabituelle a ravivé le sujet des pratiques occultes attribuées par l’opinion publique à certaines personnes désireuses de gagner beaucoup d’argent rapidement et facilement. Il n’est pas rare ainsi de voir de jeunes personnes, apparemment aisées et saines d’esprit, se déshabiller en public et déambuler nues dans des lieux à forte concentration de personnes. Pour d’aucuns, l’événement survenu dans ce supermarché pourrait être rangé dans la même catégorie, même s’il n’est pas exclu que la bienfaitrice du jour ait été soudainement prise d'un déséquilibre psychique.
Le 02/08/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi