Fermer

Vidéo. la Méthode Idriss Déby: visite inopinée et langage cru auprès de l'administration

Mise à jour le 20/08/2018 à 12h00 Publié le 20/08/2018 à 11h59 Par Kofi Gabriel

#Politique
Idriss déby Itno

Idriss Deby Itno, président du Tchad.

© Copyright : DR

#Autres pays : Lors d’une visite inopinée, le président tchadien a pu juger le nombre pléthorique des fonctionnaires au niveau de l’entrepôt de la douane de N’Guéli. Dare-dare, il fait déguerpir gendarmes, policiers, contrebandiers,… et menace les responsables.

Le président tchadien multiplie les visites surprises dans les bâtiments administratifs et les chantiers en cours de réalisation. Dernière en date et qui laissera des traces, celle effectuée le vendredi 18 août au niveau de l’entrepôt de la douane de N’Guéli.

Les responsables ont été pris au dépourvu. Devant le nombre pléthorique de fonctionnaires et d’agents de sécurité au niveau de l’entrepôt, après quelques échanges avec le responsable, le président ordonne à celui-ci de réduire ce sureffectif d’agents de douane sous 24 heures.



Séance tenante, il a renvoyé, dans les casernes  et commissariats, 110 éléments de la gendarmerie, de la police et de l’Agence nationale de sécurité qui étaient en poste au niveau de l’entrepôt. «Ici, c’est la douane. Votre place n’est pas ici. Quitter immédiatement les lieux», a t-il sommé aux membres des forces de l’ordre et de sécurité qui se sont exécutés dare-dare.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Selon Idriss Déby, en Afrique, c'est la France qui tire les ficelles

Même les femmes faisant de la contrebande de marchandises n’ont pas échappé à la fougue du président Déby. «Vous avez assez fait ! Le pays a perdu beaucoup d’argent à cause de vos pratiques malsaines. Quittez les locaux de la douane en 5 minutes ou je vous fais emprisonner toutes».

Avant de quitter les lieux, le responsable de l’entrepôt a été sommé de changer les pratiques. Un mois de sursis lui a été donné. Au cas où il ne réussirait pas, il sera "dégagé", le président réputé incorruptible du Tchad.
Le 20/08/2018 Par Kofi Gabriel