Fermer

Cameroun-Crise anglophone: un cadeau de la Chine pour la reconstruction

Mise à jour le 02/09/2018 à 14h36 Publié le 02/09/2018 à 14h35 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Politique
Paul Biya et Xi Jinping

Paul Biya, président du Cameroun, et Xi Jinping, président de la Chine.

© Copyright : DR

#Autres pays : La Chine offre une contribution sous la forme d’un don sans contrepartie et d’équipements divers d’une valeur de 3 millions de dollars US, soit près de 1,7 milliard de francs CFA pour la reconstruction des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.


Alors qu’il séjourne en Chine où il doit prendre part au 3e sommet du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC), le président Paul Biya a rencontré en tête-à-tête vendredi 31 août 2018, son homologue chinois Xi Jinping. Selon les informations émanant de la présidence de la République, au cours de cette audience, le chef de l’Etat a déclaré pouvoir compter sur «la forte amitié sino-camerounaise» pour permettre au Cameroun de bénéficier de l’annulation partielle ou totale de sa dette envers la Chine. Il en a profité pour remercier le gouvernement chinois pour l’aide d’un montant de 20 millions de yuans (environ 1,7 milliards de francs CFA) sous forme d’assistance humanitaire d’urgence pour les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, secouée par une crise sociopolitique et sécuritaire depuis fin 2016.


>>>LIRE AUSSI: Cameroun-Chine: Paul Biya à Beijing pour consolider la coopération sino-camerounaise

Par ailleurs, Paul Biya a souhaité que la Chine puisse financer les projets d’autoroutes Yaoundé-Douala (deuxième phase), Yaoundé-Nsimalen et Edéa-Kribi. En outre, les deux parties ont procédé à la signature de deux accords de coopération. D’une part, un mémorandum d’entente sur l’initiative chinoise de la «Ceinture et la Route». D’autre part, un accord de coopération technique et d’assistance avec l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé, la capitale, l’hôpital régional de Buea, capitale régionale du Sud-Ouest et l’hôpital de Mbalmayo, dans la région du Centre. Le Plan d’assistance humanitaire d’urgence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest a été lancé en juin 2018.

Il a notamment pour objectifs de rétablir un cadre de vie propice à l’épanouissement et au développement des communautés affectées par la situation sociopolitique dans lesdites régions ; d’apporter une assistance humanitaire d’urgence aux populations en détresse ; d’assurer la réinsertion socioéconomique des populations affectées; de promouvoir la cohésion sociale et le vivre ensemble, ainsi que de réhabiliter les infrastructures détruites. Le financement de ce programme humanitaire d’urgence sera assuré par le budget de l’Etat, l’appel à la solidarité nationale (opérations de levées de fonds, etc.) et la contribution des partenaires internationaux. Il est estimé à environ 13 milliards de francs CFA.
 

Le 02/09/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell