Fermer

USA-Sénégal: fin des poursuites contre Cheikh Tidiane Gadio, l'ex-MAE

Mise à jour le 16/09/2018 à 11h58 Publié le 16/09/2018 à 11h56 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Cheikh Tidiane Gadio

Cheikh Tidiane Gadio

© Copyright : dr

#Autres pays : Arrêté le 17 novembre 2017 à New York, détenu pendant quelques jours et assigné à résidence dans le Maryland (près de Washington) depuis plusieurs mois, Cheikh Tidiane Gadio, ex-MAE sénégalais pendant une dizaine d’années, est désormais libre, selon son avocat.


Poursuivi pour «corruption, blanchiment d’argent, évasion et fraude fiscale», l’ancien ministre des Affaires étrangères sénégalais a été blanchi de tous les chefs d’accusation. Gadio, président de l’Institut Panafricain de Stratégie (IPS), et leader d’un parti d’opposition dans son pays, avait été arrêté sur la base d’une plainte de l’administration fédérale, suite à une facilitation de son cabinet de consultation dans le cadre d’une transaction entre Chine Energy Fund Company et le gouvernement du Tchad. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal-USA: Gadio, ex-ministre des Affaires étrangères, veut négocier avec la justice américaine

L’ancien chef de la diplomatie sénégalaise  est considéré comme un probable candidat à l’élection présidentielle de février 2019. Il fait ainsi partie des leaders politiques ayant retiré les fiches de parrainage dans la perspective de cette échéance. 

Le Pr Lô Gourmo, vice-président de l’Union des Forces de Progrès (UFP), un parti de l’opposition mauritanienne, salue la nouvelle de l’extinction des poursuites contre l’ancien ministre  sénégalais, en replaçant l’évènement dans le contexte africain. Il note que «Gadio a été blanchi des graves accusations qui pesaient sur lui. Un grand "Ouf" de soulagement pour les démocrates et les patriotes du continent,  dont il est l’un des grands défenseurs  de  l’unité et de la renaissance».
Le 16/09/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi