Fermer

France: le rappeur MHD mis en examen après la mort d’un jeune Camerounais

Mise à jour le 23/01/2019 à 15h02 Publié le 23/01/2019 à 15h01 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Politique
France : le rappeur MHD mis en examen pour la mort d’un jeune Camerounais
© Copyright : DR

#Autres pays : Loïc Kamtchouang, jeune Français d’origine camerounaise de 23 ans, est décédé lors d’une rixe entre bandes rivales en juillet 2018 à Paris. Le rappeur, dont la voiture aurait été vue sur les lieux de l’altercation, est soupçonné d’homicide volontaire.

Le rappeur français d’origine sénégalo-guinéenne MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla, a été mis en examen pour «homicide volontaire» et placé en détention provisoire le jeudi 17 janvier dernier, selon plusieurs médias français.

Le précurseur de l’Afro trap (un mélange de sonorités africaines et de rap moderne) est accusé d'homicide volontaire, après le décès d'un jeune Camerounais en juillet dernier, lors d'une rixe entre bandes rivales à Paris, révèle la version en ligne de l'hebdomadaire français L’Express. Loïc Kamtchouang, jeune Français d’origine camerounaise de 23 ans, a succombé à un passage à tabac et à une blessure à l’arme blanche. Ces faits ont eu lieu le 5 juillet 2018 dans le centre de Paris.

Mais le rappeur, de con côté, «conteste toute implication». 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: Booba crée une vive polémique et se moque des rappeurs sénégalais


Il s'agirait, de fait d'«un règlement de compte entre bandes rivales] du Xe et du XIe arrondissement» qui avait impliqué une quinzaine de personnes, selon L’Express, qui cite une source proche de l'enquête.

Sur une vidéo qui circule sur Internet, on voit la victime assaillie par plusieurs individus qui le rouent de coups de poing et de pied, alors qu’il est au sol.

L’un de ses agresseurs le frappe avec ce qui semble être une arme de poing. Puis les agresseurs se dispersent, laissant la victime dans une mare de sang.

Certains quittent les lieux de l’altercation en courant, et d’autres montent dans un véhicule qui sera identifié plus tard  comme appartenant à MHD, le rappeur étant originaire du XIe arrondissement de Paris.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Les rappeurs Booba et Kaaris au cœur d'une violente bagarre à l'aéroport d'Orly

Son avocate affirme cependant que le rappeur n'a «jamais été impliqué dans des conflits entre bandes rivales» et que son «véhicule a été utilisé par des individus, identifiés par les enquêteurs comme auteurs de cette agression mortelle».

Pour le juge d’instruction qui a ordonné la détention provisoire de MHD, il y a assez d'indices «graves et concordants» pour qu’il soit mis en examen. Son avocate a décidé de faire appel.

Adulé des jeunes, MHD est surtout connu pour son tube à la gloire du club de football de la capitale française, le Paris Saint-Germain. Il encourt jusqu’à 30 ans de réclusion.

Le 23/01/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi