Fermer

Cameroun: le secrétaire d’Etat américain adjoint aux Affaires africaines attendu à Yaoundé

Mise à jour le 05/03/2019 à 08h18 Publié le 05/03/2019 à 08h16 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Politique
Tibor Nagy

Tibor Nagy, secrétaire d’Etat américain adjoint aux Affaires africaines.

© Copyright : DR

#Autres pays : Tibor Nagy effectuera un séjour au Cameroun du 17 au 18 mars prochain, dans le cadre de sa tournée africaine. Les questions de paix et de sécurité sont au menu des échanges qu’il aura avec des représentants du gouvernement.

Le secrétaire d’Etat américain adjoint aux Affaires africaines, Tibor Nagy, sera au Cameroun du 17 au 18 mars 2019.

Durant son séjour, le haut responsable américain discutera du rôle du Cameroun en tant que partenaire régional avec des représentants du gouvernement et rencontrera la société civile, indique le Département d’Etat américain dans un communiqué publié le 28 février dernier et relayé par l’ambassade des Etats-Unis à Yaoundé.

Il se rendra également dans une entreprise américaine installée dans le pays et rencontrera des membres de la Young african leadership initiative (YALI), un projet phare du gouvernement américain en faveur des jeunes leaders africains.


LIRE AUSSI: Cameroun. Crise anglophone: un général de l’armée en exil aux Etats-Unis?


Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tournée africaine et européenne qui l’amènera également en Belgique, en République démocratique du Congo (RDC), en France, au Rwanda et en Ouganda du 4 au 22 mars courant.

Selon la diplomatie américaine, Tibor Nagy s’emploiera, pendant sa tournée, à promouvoir des liens commerciaux plus étroits entre les Etats-Unis et l’Afrique, l’implication de la jeunesse dynamique de l’Afrique, le renforcement des partenariats visant à asseoir la paix et la sécurité, et l’engagement des Etats-Unis envers les peuples et les nations d’Afrique.

Il discutera par ailleurs des objectifs communs en matière de sécurité, de prospérité et d’autosuffisance en Afrique avec des partenaires clés et les médias en Europe lors de ses visites à Paris et en Belgique.


LIRE AUSSI: ONU: quand Alger se fait l'avocat des séparatistes anglophones camerounais


Selon certaines indiscrétions, la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis octobre 2016 pourrait s’inviter sur la table des échanges avec les représentants du gouvernement. En décembre dernier, le secrétaire d’Etat américain adjoint aux Affaires africaines avait appelé les autorités camerounaises et les séparatistes anglophones à privilégier la voie du dialogue

. «Les Etats-Unis appellent au dialogue entre les deux parties, afin de trouver un compromis, comme par exemple une certaine forme de décentralisation dans les zones anglophones. (…) Je suis très inquiet, et je crains que la situation ne s’aggrave si une solution n’est pas rapidement trouvée», avait déclaré Tibor Nagy.

A noter que cette visite intervient au lendemain de l’annonce par Washington, de la réduction de plus de 17 millions de dollars du budget de l'aide militaire et de la sécurité fournie au Cameroun, en raison de violations présumées des droits de l’Homme dans le cadre notamment de cette crise.
Le 05/03/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell