Fermer

Cameroun: enlèvement d'un ancien ministre dans la région du Nord-Ouest

Mise à jour le 21/03/2019 à 14h56 Publié le 21/03/2019 à 14h51 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
crise anglophone
© Copyright : DR

#Autres pays : L'ancien ministre délégué camerounais à la justice, Emmanuel Ngafeeson a été enlevé, dans la nuit de mardi à mercredi à Bamenda, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, rapporte jeudi la presse locale.


Les ravisseurs ont débarqué chez Emmanuel Ngafeeson peu avant minuit, dix minutes à peine après que ce dernier ait regagné sa résidence de Ntabessi à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-ouest, ajoute la presse qui cite une source policière à Bamenda, notant que l’ancien ministre a aussitôt été conduit vers une destination inconnue et à bord de son propre véhicule.


>>>LIRE AUSSI: Cameroun: les Etats-Unis veulent organiser un forum international sur la crise anglophone

L’enlèvement n'a pas été revendiqué mais pour les sources sécuritaires, aucun doute, cet acte est l'œuvre des combattants séparatistes qui opèrent dans les régions anglophones.

Son enlèvement intervient 24 heures après celui de l’entraîneur de Yong Sport Academy de Bamenda, Emmanuel Ndoumbe Bosso, kidnappé mardi matin et libéré dans la soirée. Et quelques heures après celui des joueurs de l’équipe de football de l’université de Buea dans le Sud-ouest.


>>>LIRE AUSSI: Cameroun. Crise anglophone: la commission nationale des droits de l’homme appelle à un «cessez-le feu»

Membre titulaire du Comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC, au pouvoir), Emmanuel Ngafeeson a occupé de 2004 à 2011 le poste de secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Justice et garde des Sceaux.
Le 21/03/2019 Par Le360 Afrique - MAP