Fermer

L'UA et la Somalie vont intensifier les opérations militaires conjointes contre les Shebab

Publié le 13/08/2019 à 17h19 Par Karim Ben Amar

#Politique
Shebab
© Copyright : DR

#Autres pays : Les opérations militaires conjointes entre la Mission de l’Union africaine (AMISOM) et les forces de sécurité somaliennes seront intensifier. Objectif: libérer les régions encore sous le joug du groupes terroristes al-Shebab, a affirmé hier, lundi 12 août un envoyé de haut niveau de l’UA. Détails.

La Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) et les forces de sécurité somaliennes intensifieront, de manière unie, leurs opérations militaires conjointes, afin de nettoyer les régions encore aux mains du groupe terroristes al-Shebab, a déclaré hier, lundi 12 août, a déclaré le chef de l’AMISOM.

Le représentant spécial de l’UA pour la Somalie et chef de l’AMISOM, Francisco Madeira, a tenu ces propos lors d’un dîner organisé par la communauté musulmane de Mogadiscio, à l’occasion de l’Aïd al Adha.

Lors de cetterencontre, il a souligné l'importance de déployer des troupes pour la sécurisation de la Somalie et a ajouté que «le pays a besoin de forces bien entraînées pour pouvoir contrôler les territoires libérés du joug des shebab», et que «la détermination de l’AMISOM et du gouvernement somalien à vaincre le groupe terroriste al-shebab [était] inébranlable».


LIRE AUSSI: Somalie: La force de l'Union africaine libère une ville clé aux mains des Shebab


À cet effet, Francisco Madeira s'est réjoui de la libération récente d'Awdheegle, le mercredi 7 août dernier. Cette ville, riche de ses ressources agricoles, située à 70 km à l'ouest de Mogadiscio, se trouvait aux mains des Shebab depuis 8 ans. Ceux-ci s’y étaient rassemblés pour planifier et lancer leurs opérations meurtrières.

Le représentant spécial de l'UA a par ailleurs félicité le gouvernement somalien, lequel considère le déploiement des troupes comme une priorité.

Francisco Madeira a par ailleurs souligné que «ce sont les bataillons de l'Armée nationale somalienne (SNA) qui maintiennent l'ordre dans les territoires libérés».
Le 13/08/2019 Par Karim Ben Amar