Fermer

L’UA condamne fermement les attaques xénophobes en Afrique du Sud

Mise à jour le 04/09/2019 à 18h48 Publié le 04/09/2019 à 18h46 Par Karim Ben Amar

#Politique
Vidéo. Afrique du Sud: le bilan macabre des violences xénophobes anti-africains s'alourdit
© Copyright : DR

#Autres pays : L'Union africaine (UA) a condamné, ce mardi 3 septembre, la série d'attaques xénophobes qui sévit depuis dimanche 1er septembre en Afrique du Sud. Ces attaques d’un autre temps, rappelant les pogroms, on déjà fait 5 morts.


L’Union africaine (UA) a condamné, à travers un communiqué publié mardi 3 septembre, la série d’attaques xénophobes perpétrées depuis le dimanche 1er septembre en Afrique du Sud. Ces attaques meurtrières ont déjà fait 5 morts.

Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a condamné fermement, dans un communiqué de presse, les actes de violence commis en Afrique du Sud à l’encontre de ressortissants de pays africains incluant même des cas de pillage et destruction de leurs biens.

L'UA «appelle à ce que des mesures préventives soient prises pour protéger la vie des personnes et leurs biens, veiller à ce que les auteurs de ces actes soient traduits en justice et que des réparations soient accordées aux victimes», a déclaré Moussa Faki Mahamat.


>>>LIRE AUSSI: Xénophobie en Afrique du Sud: Abuja demande à l'Union africaine de secouer Pretoria

«Le président réitère l'engagement continu de la Commission de l'UA à travailler avec le gouvernement sud-africain pour s'attaquer aux causes profondes de ces actes afin de promouvoir la paix et la sécurité dans le cadre du principe traditionnel de l'UA de solidarité continentale», indique la même source.

Ces attaques xénophobes, s’assimilant fortement à des pogroms, sont survenues en Afrique du Sud à la suite d'une grève organisée par les chauffeurs routiers dans le pays afin de protester contre la présence de ressortissants étrangers dans le secteur du camionnage.

Ces dernières années, des attaques liées à la xénophobie ont eu lieu de manière ponctuelle en Afrique du Sud. Pour rappel, en 2015, de nombreux épisodes de violence généralisée ont éclaté dans certaines parties du pays contre les étrangers, faisant plusieurs morts parmi ces derniers. Depuis, des attaques xénophobes sporadiques ont été signalées.

Le 04/09/2019 Par Karim Ben Amar

à lire aussi