Fermer

Cameroun. Dialogue national: ce sera du 30 septembre au 4 octobre 2019

Mise à jour le 19/09/2019 à 08h47 Publié le 19/09/2019 à 08h47 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Politique
Paul Biya

Paul Biya, président du Cameroun.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le «grand dialogue national» convoqué par le chef de l’Etat aura lieu à cette date au Palais des Congrès à Yaoundé. Des assises qui se tiendront le 1er octobre, date-anniversaire de la réunification du Cameroun combattue par les sécessionnistes qui veulent un retour au fédéralisme.

La date du «grand dialogue national» convoqué par le président de la République, Paul Biya, en vue de la résolution de la crise anglophone dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest est connue. Ce sera du 30 septembre au 4 octobre 2019 au Palais des congrès à Yaoundé, la capitale.

Ces assises, qui seront présidées par le Premier ministre Joseph Dion Ngute, réuniront notamment les parlementaires, les hommes politiques, les leaders d’opinion, les intellectuels, les autorités traditionnelles et religieuses, les opérateurs économiques, les forces de défense et de sécurité, ainsi que les représentants des victimes.

Le balai des consultations en vue de ce dialogue se poursuit actuellement à la Primature en vue de recueillir les avis et propositions pour une organisation réussie. Ce, alors que des voix dénoncent l’absence des leaders ou représentants des groupes sécessionnistes à cette table des négociations. 


LIRE AUSSI: Cameroun. Crise anglophone: Paul Biya annonce un «grand dialogue national»


Selon le gouvernement, l’objectif est de «mobiliser toutes les forces positives et constructives [du] pays, à l’intérieur comme dans la diaspora et de satisfaire l’ardent désir des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de retrouver le cours normal de leur vie et de pouvoir de nouveau, en toute sécurité, exercer leurs activités économiques et sociales».

Le dialogue évoqué concernera également «des questions d’intérêt national telles que l’unité nationale, l’intégration nationale, le vivre-ensemble». Un site Internet -nationaldialogue.cm- en français et en anglais (les deux langues officielles du Cameroun) a été mis sur pied afin de permettre à tous les Camerounais de vivre le «grand dialogue national» annoncé le 10 septembre dernier par le chef de l’Etat, dans une adresse à la nation.


LIRE AUSSI: Cameroun: premières réactions au dialogue national annoncé par Paul Biya


Un compte Twitter officiel (@CmrDialogue) a également été créé pour permettre aux internautes d’inter-réagir sur ce réseau social pendant ces assises. Il faut souligner que ces assises se tiendront pendant le 1er octobre, date-anniversaire de la réunification du Cameroun français et du Cameroun britannique le 1er octobre 1961, suite à l’accession à l’indépendance du Southern Cameroon qui avait décidé de se rattacher au Cameroun francophone à l’issue des référendums des 11 et 12 février 1961.

Une date combattue aujourd’hui par les sécessionnistes qui réclament un retour au fédéralisme qui a prévalu dans le pays entre 1961 et 1972, année où le président Ahmadou Ahidjo supprima les deux Etats fédérés pour n’en faire qu’un.


Le 19/09/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem