Fermer

Cameroun-Crise anglophone: le Premier ministre lance un appel à contribution pour le «grand dialogue national»

Mise à jour le 22/09/2019 à 18h12 Publié le 22/09/2019 à 08h16 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Politique
Paul Biya
© Copyright : DR

#Autres pays : Dans un communiqué publié ce jeudi 19 septembre 2019, le chef du gouvernement invite les personnes désireuses de participer aux assises du dialogue national à faire parvenir leurs propositions via le site Internet ad hoc, ou à les déposer à la Primature, dans les services des gouverneurs, les préfec

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, vient de lancer un «appel à contribution» dans la perspective du «grand dialogue national» convoqué le 10 septembre courant par le président de la République, en vue de trouver une issue à la crise anglophone qui secoue le pays depuis octobre 2016.

Dans un communiqué publié jeudi 19 septembre 2019, le chef du gouvernement informe le public que dans le cadre de ces assises, un site Internet (nationaldialogue.cm) a été créé «à l’effet de recueillir les contributions de toutes les personnes désireuses de participer à cet important dialogue consacré à l’examen des voies et moyens permettant de répondre aux aspirations des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et de toutes les autres composantes de la nation».


LIRE AUSSI: Cameroun. Dialogue national: ce sera du 30 septembre au 4 octobre 2019


Aussi, toute personne intéressée peut-elle envoyer sa contribution en ligne. Celles ne pouvant accéder à cette plateforme numérique sont invitées à déposer leurs contributions écrites dans une enveloppe scellée portant la mention «Grand dialogue national» directement auprès des services du Premier ministre à Yaoundé, la capitale, mais également dans les services des gouverneurs des régions, les préfectures et les sous-préfectures.

Les Camerounais de la diaspora ne sont pas lésés, puisqu’ils peuvent eux aussi déposer leurs contributions au niveau des représentations diplomatiques du Cameroun à l’étranger. «Ces contributions seront transmises aux services du Premier ministre pour exploitation et centralisation», précise le document signé du directeur de cabinet du Premier ministre.


LIRE AUSSI: Cameroun: premières réactions au dialogue national annoncé par Paul Biya


L’objectif de cette démarche du gouvernement, visiblement, est d’impliquer toutes les composantes de la société. Ce d’autant plus que l’objectif de ces assises est notamment de «mobiliser toutes les forces positives et constructives» du pays tant à l’intérieur que dans la diaspora.

Depuis une semaine, le Premier ministre multiplie les consultations en prélude à ce dialogue. Outre les «forces vives de la nation», Joseph Dion Ngute a aussi reçu en audience les représentants des institutions internationales, à l’instar du secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le Tchadien Ahmad Allam-Mi ou encore le sous-secrétaire permanent du Commonwealth, Sir Simon MacDonald.


 
Le 22/09/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem