Fermer

Madagascar. Coronavirus: pas un seul nouveau cas depuis l'annonce du remède Covid-Organics

Mise à jour le 23/04/2020 à 14h10 Publié le 23/04/2020 à 14h07 Par Mar Bassine

#Politique
rajoelina

Le président malgache Andry Rajoelina.

© Copyright : DR

#Autres pays : Pour le moment, les statistiques sont largement en faveur de l'efficacité du Covid-Organics, le médicament vanté par la président malgache, Andry Rajoelina, comme guérissant de la maladie du Covid-19. Les habitants de l'Ile Rouge croisent leurs doigts.


Si s'agit d'un hasard, ce serait alors du pain béni pour le président malgache, Andry Rajoelina, qui s'est personnellement engagé dans la promotion du remède contre le nouveau coronavirus à base de plantes. D'ailleurs, il a commencé à faire des émules auprès de ses homologues du continent, dont certains le soutiennent ouvertement, comme le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi.



En tout cas, les statistiques sont en sa faveur, puisque Madagascar n'a pas enregistré un seul nouveau cas depuis bientôt quatre jours. En effet, le dernier cas signalé dans le pays remonte au 19 avril courant. Les trois jours suivants, c'est-à-dire les lundi 20, mardi 21 et mercredi 22 avril, les autorités sanitaires malgaches affirment n'avoir enregistré aucun nouveau cas.

Pour le moment, les habitants de la Grande Ile croisent les doigts en attendant de voir si les statistiques quotidiennes vont confirmer ou non cette tendance. Car, pour l'heure, tout tend à aller dans le sens de l'efficacité du Covid-Organics, le remède malgache à base d'artémisia annu, une plante originaire de Chine, utilisée depuis des siècles dans le traitement de la malaria ou paludisme. 


>>>LIRE AUSSI: Madagascar: le président Rajoelina vient de lancer le Covid-Organics, un remède contre le coronavirus

En effet, avec 121 cas confirmés, Madagascar ne compte pour le moment aucun décès et cumule 41 guérisons. Seul bémol à ces chiffres très encourageants, la dernière guérison date d'il y a trois jours, le 20 avril. Alors qu'entre-temps des pays comme le Sénégal, le Burkina Faso continuent d'afficher chaque jour plusieurs cas de rémission. 

Ce médicament est néanmoins déconseillé par l'Organisation mondiale de la santé qui estime qu'il n'est pas basé sur des études sérieuses à grande échelle prouvant son efficacité. Les publications scientifiques également semblent avoir pris leur distance, comme c'est toujours le cas quand il s'agit de remède à base de plante, dont le dosage est difficile à suivre avec précision et de manière constante. 


En Afrique, sur les réseaux sociaux, beaucoup prennent position pour ce remède, en dénonçant la position des médias occidentaux qui ont pris le parti de le dénigrer. 

Le 23/04/2020 Par Mar Bassine