Fermer

Vidéo. Mali: la prière à la Grande mosquée de Bamako, malgré le Covid-19

Mise à jour le 03/08/2020 à 12h39 Publié le 01/08/2020 à 12h56 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Le360
© Copyright : le360/Diemba Moussa Konaté

#Autres pays : Malgré la pandémie du nouveau coronavirus et la crise politique sans précédent, les Maliens ont célébré dans la ferveur l'Aïd el Kébir 2020, y compris en accomplissant la prière à la grande mosquée de Bamako, ce 31 juillet.

Des milliers de fidèles ont convergé vers la Grande mosquée de Bamako ce vendredi 31 juillet, à l'occasion de la prière de l'Aïd el Kébir, malgré la pandémie de Covid-19 et en dépit de la crise politique sans précédent que traverse le pays depuis deux mois.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Prêche de la prière de l’Aïd el Kébir: à Thiès, un imam critique les «arrestations massives»

Côté mesures sanitaires, dans le plus grand lieu de prière de la capitale malienne, la plupart des fidèles étaient venus sans leur bavette, même s'ils se sont présentés avec un tapis individuel pour effectuer le rituel de la prière. De même, les distances de sécurité n'étaient pas de rigueur.

Dans son prêche, l'imam de la grande mosquée a pourtant clairement appelé les Maliens à privilégier la paix dans leur relation et à penser à l'intérêt supérieur du pays. Des mots qui, dans le contexte actuel, sont pleins de signification.



Le 01/08/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté