Fermer

Ghana: l'ancien président Jerry Rawlings est décédé ce jeudi

Mise à jour le 14/11/2020 à 11h37 Publié le 12/11/2020 à 14h39 Par Le360

#Politique
Abdou Diouf, Laurent Gbagbo, Jerry Rawlings: trois ex-chefs d'Etat, respectivement du Sénégal, de Côte d'Ivoire et du Ghana

Abdou Diouf, Laurent Gbagbo, Jerry Rawlings: trois ex-chefs d'Etat, respectivement du Sénégal, de Côte d'Ivoire et du Ghana.

© Copyright : DR

#Autres pays : Après le père de la démocratie malienne, Amadou Toumani Touré, c'est au tour de Jerry Rawlings de tirer sa révérence, autre grand chef d'Etat d'Afrique de l'Ouest qui avait permis au Ghana de prendre un virage dans le sens de la bonne gouvernance.


Jerry Rawlings, l'ancien président ghanéen de 1981 à 2001, est décédé ce jeudi 12 novembre dans la matinée à l'hôpital universitaire Korle-Bu d’Accra, selon plusieurs médias locaux. Les causes de son admission dans cette unité de soin n'ont pas été révélées, mais certaines sources évoquent le Covid-19. Sa mort intervient deux jours après celle d'Amadou Toumani Touré du Mali qui lui aussi est cité pour avoir été le père de la démocratie dans son pays.


>>>LIRE AUSSI: Mali: qui est l'ex-président Amadou Toumani Touré surnommé "ATT"?

Le lieutenant Jerry Rawlings a été l'auteur d'un coup d'Etat militaire avec un groupe de jeunes officiers, mais il lui aura fallu deux tentatives avant de renverser Fred Akuffo, la première en mai 1979 le conduira en prison, avant qu'il soit libéré par ses frères d'armes. Un deuxième putsch leur permet de prendre le pouvoir dès le mois de juin avant de le transférer à un régime civil. Hilla Limann est alors porté à la tête du pays en septembre 1979, mais deux ans plus tard, en décembre 1981, Rawlings renverse celui qu'il considère comme corrompu.

Respecté partout en Afrique pour ses idées et pour avoir mis en place à partir de 1992 un régime démocratique, Jerry Rawlings est connu pour son sens élevé de l'Etat, mais également pour son intégrité.
Le 12/11/2020 Par Le360