Fermer

Vaccins anti-Covid-19: Macron propose que l'Occident livre très vite 13 millions de doses à l'Afrique

Publié le 20/02/2021 à 06h16 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Vaccins Covid-19
© Copyright : DR

#Autres pays : Le président français Emmanuel Macron a proposé vendredi que l'Europe et les Etats-Unis livrent "le plus vite possible" 13 millions de doses de vaccins à l'Afrique pour que le continent puisse vacciner ses 6,5 millions de soignants.

"Si nous, Européens, Américains, savons livrer le plus vite possible ces 13 millions de doses, ça vaut notre crédibilité" et "alors l'Ouest sera considéré en Afrique", mais "si nous annonçons des milliards aujourd'hui pour donner des doses dans 6 mois, dans un an, nos amis africains iront acheter des doses aux Chinois, aux Russes" et "la force de l'Ouest ne sera pas une réalité", a-t-il plaidé lors de la conférence sur la sécurité de Munich, après un plaidoyer similaire au G7 virtuel.

Les dirigeants du G7 ont déjà convenu vendredi de plus que doubler leur soutien à la vaccination anti-Covid dans le monde, à 7,5 milliards de dollars, notamment via le programme Covax, piloté par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Covax vise à fournir cette année des vaccins à 20% de la population de près de 200 pays et territoires. Mais la question du calendrier de livraison aux pays pauvres demeure, alors que les pays occidentaux attendent impatiemment d'être livrés.

LIRE AUSSI: Covid-19: Afrique du Sud, premier pays au monde à utiliser les vaccins de Johnson&Johnson

Emmanuel Macron a plaidé jeudi dans le Financial Times pour que les pays riches envoient 3% à 5% de leurs doses disponibles à l'Afrique "très vite".

Il a précisé sa proposition vendredi à la Conférence de Munich, à laquelle participaient notamment le président américain Joe Biden et la chancelière allemande Angela Merkel, en suggérant de commencer par l'envoi immédiat de 13 millions de doses.

"Le continent africain a 6,5 millions de soignants, il faut 13 millions de doses de vaccins pour les protéger, permettre au système de soins de résister".

LIRE AUSSI: Algérie: après le camouflet sur les vaccins, Tebboune décrète la production du SputniK-V

"Ca représente 0,43% des doses que nous avons commandées", a-t-il fait valoir.

Les grandes puissances ont lancé depuis janvier des campagnes de vaccination massive mais les pays défavorisés restent à l'écart du mouvement.

Le président français voit dans l'aide à la vaccination en Afrique un enjeu de santé mondiale mais aussi de lutte d'influence avec la Chine et la Russie sur le continent. Plusieurs pays africains ont récemment reçu de premiers lots de vaccins offerts par la Chine.
Le 20/02/2021 Par Le360 Afrique - Afp