Fermer

Vidéo. Onze milliards de Fcfa de l'UE pour rendre opérationnelle la police du G5 Sahel

Mise à jour le 18/08/2021 à 19h40 Publié le 18/08/2021 à 19h31 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Onze milliards de Fcfa de l'UNE pour rendre opérationnelle sa police du G5 sahel,
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Autres pays : Grâce à une contribution financière conséquente de l'Union européenne, les cinq pays du G5 Sahel seront en mesure de mettre en place la police qui leur faisait tant défaut pour que la justice soit réellement opérationnelle et que les violences ne restent pas impunies.


Après les recommandations faites le mois dernier lors du sommet virtuel des chefs d'Etat, hier mardi 17 août 2021, les experts du G5 Sahel se sont réunis avec leurs partenaires pour faire avancer le projet de mise en place d'une police des cinq pays alliés. Bonne nouvelle: l'Union européenne a décidé de mettre sur la table quelque 11 milliards de Fcfa (environ 16,5 millions d'euros).

Mais au-delà de ce financement révélé lors de la rencontre, cet atelier, qui se tient à Bamako jusqu'au 19 août courant, s'est également penché sur l’élaboration du plan d’action de mise en œuvre des recommandations de Niamey sur la judiciarisation du champ des opérations de la force conjointe du G5 Sahel.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Nouakchott: le nouveau Secrétaire Exécutif du G5 Sahel prend ses fonctions

Il faut rappeler que le 9 juillet dernier, s’est tenu en visioconférence, la 5e session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel. A cette occasion, après avoir fait le constat amer de la dégradation sécuritaire dans l’espace sahélien, ils ont exprimé leur volonté de poursuivre le renforcement des capacités opérationnelles de la force conjointe.

Trois jours durant, les réflexions ont porté sur la concrétisation de la directive de la composante police de la force conjointe, sur la classification des actions des recommandations de Niamey sous différents axes thématiques, sur la déclinaison de différents points et recommandations en objectifs et l’identification des activités nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Mali: le Comité interparlementaire du G5 Sahel réuni à Bamako veut faire bouger les lignes

Cette rencontre est une initiative du secrétariat exécutif du G5 Sahel en collaboration avec Expertise France, l'agence du gouvernement français en charge de définir la coopération internationale de Paris. 

La prochaine réunion du comité de défense et de sécurité est prévue du 22 au 26 novembre 2021 à Ouagadougou, au Burkina Faso.



Le 18/08/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté