Fermer

RD Congo: succès de la première opération à cœur ouvert!

Publié le 18/05/2017 à 10h16 Par De notre correspondant à Kinshasa Tshieke Bukasa

#Société
opération cardiaque
© Copyright : DR

#Autres pays : La République démocratique du Congo vient de réussir sa toute première opération chirurgicale à cœur ouvert. Cet exploit, une première au niveau de la région, a été l'oeuvre d'une équipe franco-belgo-congolaise.

L’opération à cœur ouvert est une première en RD Congo, mais aussi en Afrique centrale. Cette intervention a bénéficié à deux patientes congolaises du Centre de chirurgie pédiatrique Maman Olive Lembe Kabila de Kinshasa.

Chez l’une des patientes, suite à une malformation cardiaque, il a été procédé à un remplacement valvulaire mitral. «Normalement, le cœur a quatre cavités et le sang passe des oreillettes vers les ventricules. Entre les oreillettes et les ventricules il y a une espèce de valve, une sorte de robinet, qui régule la circulation du sang. Une patiente avait une anomalie qui faisait que le sang qui passait des oreillettes vers les ventricules revenait encore vers les oreillettes. Ce qui lui causait l’essoufflement, la palpitation, la fatigue. On a remplacé cette valve par une valve mécanique. Et la patiente est guérie», a expliqué le Dr Christelle Kashita, jeune médecin congolaise.

Centre doté des matériels de pointe, on y trouve notamment un matériel clé, la machine de circulation extracorporelle qui remplace le cœur et le poumon pendant l’opération. «Sans elle on ne peut réaliser une chirurgie à cœur ouvert», a dit Docteur Tshionyi, chargé des missions du Centre pédiatrique Mama Olive Lembe Kabila qui, par ailleurs, a rappelé que c’est un projet mené depuis 18 ans, mais réalisé grâce à l’apport de cette bienfaitrice.


LIRE AUSSI : La Côte d’Ivoire se prépare à adopter la couverture maladie universelle


L’épouse du Chef de l’Etat congolais, Marie Olive Lembe Kabila a rendu visite, le mardi 16 mai 2017, aux patientes du Centre pédiatrique de chirurgie cardiaque, qui porte son nom, à l’hôpital Ngaliema.

Agées respectivement de 41 et 15 ans, ces deux dames ont été opérées le lundi 15 mai de leur cardiopathie par une équipe médicale franco-belgo-congolaise, sans débourser un seul rond, alors que ces interventions coutent très cher. «C’est autour de 40.000 euros en Europe. Ailleurs, ce sont les mutuelles qui payent. Ici, les patientes n’ont rien payé parce que c’est sous le leadership de la première dame», a précisé le Dr Tshiony.

Personne qui a porté et conduit ce projet, la Première dame de la RDC a fait savoir son émotion aux médias. «Je suis très émue du fait que Dieu a permis la réussite de ces opérations. Je suis très contente mais aussi très touchée. Je ne peux que dire merci à Dieu parce que c’est lui qui a permis que cette œuvre devienne réalité aujourd’hui. C’est pourquoi j’aimerais dire ceci aux Congolais et surtout aux politiciens de nous serrer la main pour faire avancer notre pays. Il n’y a personne qui a une baguette magique dans sa main. Pour que ce centre existe, tout le monde a mis la main à la pâte», a dit Olive Lembe Kabila, après avoir visité les deux patientes opérées.

Pour rappel, le Centre pédiatrique de chirurgie à cœur ouvert travaille en partenariat avec l’hôpital Haut-Lévêque de Bordeaux. Ce dernier est spécialisé dans les opérations cardiaques. 
Le 18/05/2017 Par De notre correspondant à Kinshasa Tshieke Bukasa

à lire aussi