Fermer

Esclavage en Libye: les footballeurs africains révoltés

Mise à jour le 21/11/2017 à 11h12 Publié le 21/11/2017 à 10h47 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Société
kondogbia

Geoffrey Kondogbia, qui évolue à Valence en Liga, a profité de sa prestation contre l’Espanyol pour manifester son soutien aux migrants devenus esclaves.

#Autres pays : Le documentaire diffusé par CNN sur l'existence de marchés de migrants vendus comme esclaves en Libye n'en finit pas de révolter. Les footballeurs africains ont mis leur popularité au service de cette cause pour dénoncer cet atroce commerce. Drogba, Eto'o, Pogba et bien d'autres se sont exprimés.

C’est avec émoi que les footballeurs africains ont découvert que l’esclavage, bien que théoriquement aboli, existait encore tout à côté de chez eux, en Libye. C'est CNN qui a révélé les images de la tragédie qui a cours en ce moment dans ce pays, dans un documentaire où l'on voit des migrants issus de pays subsahariens séquestrés et vendus comme du bétail par des passeurs. Depuis, les réactions d’indignation s’enchaînent. Et les stars africaines du ballon rond ne sont pas en reste.
 
C’est le cas de Samuel Eto’o, le capitaine d’Antalyaspor en Turquie. «Mon cœur saigne. Décidément, nous ne sommes que portés vers de vaines choses. En voici encore une qui devrait nous révolter, mais une fois encore nous faisons preuve de lâcheté! Grand frère, je me tiens disponible pour tout», a posté l’attaquant camerounais sur son compte Facebook, en réaction à une vidéo d’indignation mise en ligne par l’animateur de RFI, Claudy Siar.
 
 

>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Esclavage en Libye: le coup de gueule de Claudy Siar contre les chefs d'Etat africains

De son côté, l’Ivoirien Didier Drogba est allé encore plus loin en appelant à manifester. «Comment peut-on rester indifférents devant tant de haine, l’esclavage, la traite humaine est là sous nos yeux chez nous en Afrique en Libye! Partagez sur vos réseaux, manifestez jusqu’à ce que ce cauchemar cesse! J’invite les autorités libyennes à stopper ces actes d’une barbarie qui laissent sans voix et sont censés être révolus! Honte à ceux qui traitent ainsi leurs frères humains», a indiqué l’attaquant ivoirien sur les réseaux sociaux.
 
D'autres joueurs d'origine africaine ont manifesté leur indignation. Buteur de Manchester United en Premier League samedi contre Newcastle, Paul Pogba, le milieu de terrain français d’origine guinéenne, a célébré son but en croisant les deux bras pour évoquer des chaînes. Une célébration abondamment commentée sur les réseaux sociaux. Plus tard, il a adressé sur Instagram ses «prières à ceux qui souffrent en Libye». La célébration de Paul Pogba a été reprise aussi par le milieu ivoirien de Levante, Cheick Doukouré, après son but face à Las Palmas dans le championnat espagnol.
 
 


>>>LIRE AUSSI: Esclavage en Libye: le Niger convoque l'ambassadeur libyen à Niamey

Toujours en Liga, Geoffrey Kondogbia, joueur du FC Valence, a inscrit sur son maillot «Hors football, je ne suis pas à vendre» avant de tweeter un message de soutien.
 
 
En Turquie, Bafétimbi Gomis, attaquant français d’origine sénégalaise a célébré son but avec Galatasaray le poing levé, avant de poster sur Instagram : "Mon coeur à mal, l’homme noir n’est pas une valeur marchande. Quand est ce que l’on arrêtera de souffrir...".
Le 21/11/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

à lire aussi