Fermer

Nigeria: 26 morts dans des violences dans le nord du pays

Mise à jour le 11/07/2018 à 16h05 Publié le 11/07/2018 à 16h02 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
violences Nigeria
© Copyright : DR

#Autres pays : Vingt-six personnes ont été tuées en deux jours dans des attaques attribuées à des voleurs de bétail dans le nord du Nigeria, a annoncé mercredi l'agence nationale de gestion des urgences (Nema).


Les criminels ont attaqué, lundi et mardi à motos, plusieurs villages situés à la frontière entre les Etats de Sokoto et de Zamfara, tirant sur des habitants, brûlant des maisons et volant des vaches. "26 corps ont été retrouvés après les attaques", a déclaré un porte-parole de la Nema, Suleiman Kadir.

"Le bilan pourrait augmenter avec la dernière attaque d'hier (mardi)". Dans le seul district de Rabah à Sokoto, où deux villages ont été attaqués, et plus de 1.000 personnes ont perdu leur maison et se sont réfugiés dans la ville voisine de Gandi, a-t-il précisé.


>>>LIRE AUSSI: Nigéria: 183 enfants soupçonnés de liens avec Boko Haram libérés

Les communautés agricoles et pastorales de Zamfara vivent, depuis des années, sous la menace constante des voleurs de bétail et des ravisseurs qui brûlent et pillent des villages, et enlèvent des habitants contre rançons.

En avril, l'armée a été déployée à Zamfara pour combattre les gangs armés, tandis que les forces de police tentent de neutraliser les milices civiles afin de mettre un terme aux massacres.
Le 11/07/2018 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi