Fermer

Cameroun. Coopération humanitaire: visite du grand maître de l’Ordre souverain de Malte

Mise à jour le 17/07/2018 à 18h08 Publié le 17/07/2018 à 17h29 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Société
grand maître de l’Ordre souverain de Malte Fra’Giacomo Dalla Toree del Tempio di Sanguinetto.

Le grand maître de l’Ordre souverain de Malte Fra’Giacomo Dalla Toree del Tempio di Sanguinetto.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le chef de l’Etat camerounais Paul Biya a reçu, ce mardi 17 juillet, le grand maître de l’Ordre souverain de Malte Fra’Giacomo Dalla Toree del Tempio di Sanguinetto. Au menu, la coopération humanitaire et l’appui qu’apporte l’Ordre au pays, notamment dans le domaine de la santé.

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a reçu en audience, ce mardi 17 juillet 2018, le grand maître de l’Ordre souverain de Malte dans le cadre de la visite officielle qu’effectue Fra’Giacomo Dalla Toree del Tempio di Sanguinetto du 16 au 19 juillet courant au Cameroun. La coopération sanitaire et l’appui qu’apporte l’Ordre au Cameroun étaient au menu des échanges entre les deux hommes.

A l’issue de ce tête-à-tête qui a duré une heure, les deux personnalités se sont engagées à renforcer la coopération humanitaire, socle des relations entre les deux pays.

A ce sujet, l’Ordre a promis de mettre davantage de moyens à la disposition de l’hôpital Saint-Jean de Malte de Njombé, situé à 80km de Douala, la métropole économique du Cameroun et capitale régionale du Littoral. Créé en 1994, cet hôpital est un pôle de référence de la région dans le domaine de la formation médicale. Le grand maître de l’Ordre y est attendu jeudi prochain pour une visite des lieux.


LIRE AUSSI: Centrafrique: crise humanitaire à Paoua: plus de déplacés que d'habitants


L’Ordre a également promis de mener un plaidoyer en faveur du Cameroun pour plus de financements en réponse à l'arrivée de réfugiés. Fra’Giacomo Dalla Toree del Tempio di Sanguinetto ira toucher du doigt la réalité sur le terrain, en visitant ce mercredi le camp de réfugiés centrafricains de Gado-Badzere, dans la région de l’Est.

C’est la deuxième fois que Yaoundé accueille le grand maître de l’Ordre souverain de Malte en visite officielle. Cette visite est «une consolidation d’une relation ancienne, mais c’est également, à la faveur de la conjoncture actuelle, l’occasion d’établir une nouvelle perspective», analyse Christian Pouth, président du Centre africain des études internationales, diplomatiques, économiques et stratégiques. Le Cameroun est parmi les premiers Etats africains à avoir noué les relations diplomatiques avec l’Ordre souverain de Malte, et ce dès 1961.


LIRE AUSSI: Maroc: l'OCHA salue l’expertise marocaine en matière d'aide humanitaire en Afrique


Le pays est représenté auprès de l’Ordre par son ambassadeur près le Saint-Siège, Antoine Zanga, tandis que l’Ordre est représenté à Yaoundé depuis 1993 par Jean-Christophe Heidseck. La coopération bilatérale entre les deux pays couvre notamment le domaine de la santé. L’Ordre a financé la construction d’un centre de nutrition pour les enfants orphelins du sida à Mokolo, dans la région de l’Extrême-Nord.

Depuis 2002, il finance les soins et la prise en charge des accompagnateurs d’enfants atteints de cancer au Centre d’oncologie pédiatrique de la Fondation Chantal Biya. L’Ordre est également engagé dans la distribution de médicaments à une centaine de dispensaires confessionnels ou publics dans les zones défavorisées pour un montant de près de 6 milliards de francs CFA par an. De même, l’ambassade de l’Ordre octroie des subventions de fonctionnement à une dizaine de dispensaires et de missions catholiques dans tout le pays.



Le 17/07/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell