Fermer

Égypte: le parlement adopte la vente du passeport égyptien

Mise à jour le 18/07/2018 à 18h24 Publié le 18/07/2018 à 18h16 Par Karim Zeidane

#Société
Passeport égyptien
© Copyright : DR

#Autres pays : Le Parlement égyptien a approuvé la loi controversée sur la nationalité. Celle-ci offre la nationalité égyptienne aux étrangers résidant en Égypte en contrepartie d’un dépôt de plusieurs millions de livres égyptiennes. Détails.

Les étrangers qui séjournent en Égypte depuis 5 ans ont désormais la possibilité de devenir Égyptiens. Le projet de loi controversé modifiant la loi sur la nationalité a finalement été approuvé par le Parlement égyptien le lundi 16 juillet courant.

La nouvelle loi permet aux étrangers adultes qui séjournent en Égypte depuis 5 ans le droit de demander la nationalité égyptienne. Seulement, au-delà du critère de séjour, les candidats à la nationalité égyptienne doivent aussi et surtout disposer d’une somme de 7 millions de livres égyptiennes, soit 391.000 dollars, déposée sur un compte bancaire en Égypte.


LIRE AUSSI: Changements de nationalité: l'athlétisme africain veut durcir les règles


Une fois ces deux conditions remplies, les dossiers seront étudiés au cas par cas et l’approbation finale sera accordée une fois l’accord validé par le ministre de l’Intérieur et le Premier ministre.

Au cas où la demande de nationalité obtiendrait un avis favorable, la valeur du dépôt sera affectée au Trésor égyptien.

A noter que l’obtention de cette citoyenneté à un étranger ne lui confère pas tous les droits politiques détenus par les Égyptiens.
La loi n’a pas fait l’unanimité au sein du Parlement. Elle a été rejetée par 11 députés qui ont demandant au Parlement d’accorder la priorité à la sécurité nationale.

Les défenseurs de cette loi estiment qu’elle va soutenir l’économie égyptienne et les investissements.
Le 18/07/2018 Par Karim Zeidane