Fermer

Prix Nobel: Le Congolais Mukwege alias "L'homme qui répare les femmes", Nobel de la paix

Mise à jour le 05/10/2018 à 10h38 Publié le 05/10/2018 à 10h26 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
Docteur Mukwege
© Copyright : DR

#Autres pays : Enfin, le docteur Mukwege, connu pour avoir soignée des milliers de femmes violées, a été nobélisé. Il partage son prix avec l'iranienne Nadia Murad Basee Taha qui a été forcée à devenir esclave sexuelle.

Le comité Nobel norvégien a dévoilé le nom du prix Nobel de la Paix 2018 sur le coup de 11h ce vendredi. C'est Denis Mukwege et Nadia Murad qui sont récompensés par le prestigieux prix "pour leurs efforts pour mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre". Ils avaient déjà été tous les deux récompensés par le prix Sakharov décerné par le Parlement européen. Le premier en 2014, la seconde en 2016.

Nadia Murad Basee Taha, une jeune Irakienne de 23 ans forcée de devenir esclave sexuelle pour le groupe djihadiste Etat islamique milite pour que les persécutions commises en 2014 contre les yazidis soient considérées comme un génocide. Elle a été enlevée de son village de Kocho, près de Sinjar (nord de l'Irak) en août 2014 et emmenée à Mossoul, ville contrôlée par l'EI. Elle a été soumise à des viols collectifs par les combattants de l'EI et vendue à plusieurs reprises comme esclave sexuelle.


>>>LIRE AUSSI: Afrique: ce Togolais a de sérieuses chances d'être Prix Nobel d'Economie

L'annonce était d'autant plus attendue que la saison Nobel a été amputée cette année de son autre prix le plus prestigieux, la littérature, reporté d'un an à cause d'un scandale de viols ayant ébranlé l'Académie suédoise sur fond de tornade #MeToo.

Cette année, pas moins de 331 individus et organisations ont été proposés pour la prestigieuse récompense, attribuée ce vendredi à Oslo. Autant dire que le champ des possibles est considérable pour les cinq membres du comité norvégien chargé de désigner le lauréat.
Le 05/10/2018 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi