Fermer

Vidéo. Cameroun: la fête de l'Aïd el-Fitr sous le signe de la communion

Mise à jour le 06/06/2019 à 10h36 Publié le 06/06/2019 à 10h36 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Société
Cameroun: la fête de l'Aïd el-Fitr sous le signe de la communion
© Copyright : DR

#Autres pays : Les fidèles musulmans du Cameroun ont célébré, ce mercredi 5 juin, la fin du jeûne de ramadan. Un jour de réjouissance, de fierté et de communion.

Hier, mercredi 5 juin 2019 était jour de fête pour les musulmans du Cameroun qui ont célébré l'Aïd el-Fitr. Cette cérémonie marque la fin du jeûne du ramadan. A Yaoundé, la capitale, comme dans d'autres villes du pays, les familles ont mis les petits plats dans les grands pour ce jour «spécial», déclaré férié et chômé dans le pays.

Dans les ménages, grands et enfants ont revêtu leurs plus beaux vêtements, cousus pour l'occasion. Prière à la mosquée, repas en famille, échanges de cadeaux, aumône envers les plus démunis...ont marqué la célébration de ce jour.


LIRE AUSSI: Cameroun: polémique autour de la date de fin du ramadan


«Faites de ce grand jour, un jour de réjouissance et de fierté. Rendez visite aux malades, aux proches parents, entraidez-vous dans le bien et la piété», a déclaré l’imam Bouba Goïgoï, lors de son sermon de fin du jeûne du ramadan ce mercredi au Complexe islamique de Tsinga.


Ce dernier a appelé les musulmans à prier notamment pour la stabilité sociopolitique et le vivre-ensemble harmonieux au Cameroun, dans un contexte marqué par la crise sécuritaire dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Jamais autant la notion de vivre-ensemble n’aura pris tout son sens que lors de cette célébration.

En effet, il n'était pas rare de voir dans certaines familles, des personnes dont l'islam n'est pas la religion, venues communier avec leurs «frères» musulmans.
Le 06/06/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi