Fermer

Haj: l'Arabie Saoudite suspend l'octroi des visas aux pèlerins Congolais

Mise à jour le 27/07/2019 à 08h57 Publié le 27/07/2019 à 08h16 Par Le360 Afrique avec agences

#Société
Haj
© Copyright : DR

#Autres pays : Coup dur pour les musulmans de la République démocratique du Congo qui espéraient se rendre à la Mecque pour le Haj. L'Arabie Saoudite a décidé de suspendre la délivrance de visa aux Congolais.

«Je suis au regret d'annoncer aux centaines de musulmans, Congolais et étrangers, habitant la RDC qui voulaient se rendre à La Mecque pour le pèlerinage que les autorités saoudiennes ont signifié qu'aucun visa ne serait délivré à toute personne qui viendrait de la RDC», a déclaré à l'AFP Cheick Ali Mwinyi, chef de la communauté islamique en RDC.

Le royaume a ainsi décidé de suspendre la délivrance de visa aux Congolais, invoquant l‘épidémie d’Ebola qui sévit dans le pays.

Une décision qui tombe mal pour les musulmans de la République démocratique du Congo qui espéraient se rendre au Haj.

Dans la lettre du ministère saoudien des Affaires étrangères à l’ambassade du Congo à Riyad, obtenue par Associated Press et datée de mercredi, le royaume indique avoir pris la décision afin de protéger les autres pèlerins.


LIRE AUSSI: Voici pourquoi les pèlerins musulmans vont payer plus cher pour le Haj 2019


La lettre se réfère notamment à la décision prise ce mois-ci par l’Organisation mondiale de la santé de déclarer l’épidémie d’Ebola comme une urgence sanitaire mondiale. Plus de 1 700 personnes sont déjà décédées lors de cette épidémie d’Ebola, la deuxième la plus grave de l’histoire.

Toutefois, la mesure saoudienne va à l’encontre des recommandations de l’OMS qui demande de ne pas restreindre les déplacements.

Pour rappel, en 2012, déjà, l’Arabie saoudite avait également suspendu les visas, lors de la pire épidémie d’Ebola qui a frappé l’Afrique de l’Ouest, coûtant la vie à plus de 11 000 personnes.

La fièvre hémorragique due au virus d'Ebola est l'une des maladies virales les plus virulentes connues chez l'homme. Elle a été découvert dans les années 1976 en RD Congo.
Le 27/07/2019 Par Le360 Afrique avec agences